Dopage : Armstrong renonce à répondre aux accusations et perd ses titres

Dopage : Armstrong renonce à répondre aux accusations et perd ses titres
Dopage : Armstrong renonce à répondre aux accusations et perd ses titres
Dans cette photo : Lance Armstrong
Le champion cycliste américain Lance Armstrong a annoncé jeudi soir qu'il cessait de se battre contre les accusations à son encontre de l'Agence américaine antidopage. De ce fait, le septuple champion du Tour de France et recordman de l'épreuve est radié du cyclisme professionnel et doit renoncer à ses sept titres glanés sur la Grande Boucle.
A lire aussi
Il accuse Cyril Hanouna d'encourager le harcèlement scolaire : son coup de gueule fait le buzz
News essentielles
Il accuse Cyril Hanouna d'encourager le harcèlement...


«Il existe un point dans la vie de chaque homme où il faut dire « assez, c'est assez ». Pour moi, ce moment est venu » : par ce communiqué publié jeudi soir sur son site internet, Lance Armstrong a abandonné la bataille juridique qui l’oppose depuis juin à l’Agence américaine antidopage (Usada), qui l’accuse de s’être dopé sur la période 1999-2005. Cette décision du champion, qui fait suite au déboutement lundi de sa plainte contre l’Usada, est considérée par l’agence comme un aveu, entraînant dès lors sa radiation à vie du cyclisme professionnel et le retrait de ses sept titres du Tour de France.

La porte-parole de l’agence a en outre ajouté qu’Armstrong, qui maintient qu’il est innocent, serait dépossédé de tous ses résultats depuis le 1e août 1998. « C'est un triste jour pour tous ceux d'entre nous qui aimons le sport et nos athlètes », a déclaré le directeur général de l'Usada, Travis Tygart. « Il s'agit d'un exemple poignant de la manière dont la culture du gagner-à-tout-prix peut, si elle n'est pas contrôlée, submerger la compétition juste, sûre et honnête, mais pour les athlètes sains, c'est un rappel rassurant qu'il y a un espoir pour les générations futures de concourir sans l'usage de drogues qui améliorent les performances ».

L’agence accuse le champion d’avoir utilisé des substances dopantes depuis 1986, notamment de l’EPO, des stéroïdes et des transfusions sanguines. Elle a annoncé qu’elle poursuivrait son enquête. Mais la décision finale quant au retrait des titres d’Armstrong et de sa radiation du cyclisme professionnel revient uniquement à l’Union Cycliste Internationale (UCI), et à l’ASO, organisateur du Tour de France. Le palmarès des gagnants sera en effet peut-être à revoir…

Source : AFP
Crédit photo : Liz Kreutz/Graham Watson

L'INFO DES MEMBRES

Dopage : la cycliste Jeannie Longo est relaxée
Cyclisme : Johan Van Summeren vainqueur du Paris-Roubaix
Jeannie Longo : à 52 ans, elle devient encore une fois championne de France