Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès

Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Etats-Unis : Tammy Baldwin, première sénatrice lesbienne au Congrès
Dans cette photo : Barack Obama
La réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis s'accompagne de l'entrée de la première femme politique homosexuelle au Congrès et d'une poussée pro-démocrate et féminine au sein du Sénat, renouvelé au tiers lors de ce scrutin. Yes, she can !
A lire aussi
Le premier film d'amour lesbien qui révolutionne Bollywood
News essentielles
Le premier film d'amour lesbien qui révolutionne Bollywood


La victoire n’est pas seulement celle de Barack Obama à l’issue du scrutin du 6 novembre : elle est aussi symbolique pour les femmes. Si l’élection des députés de la Chambre des représentants et du tiers des sénateurs ne change pas vraiment les rapports de force entre démocrates et républicains, elle voit la représentation des femmes grimper très légèrement au Congrès. Selon des résultats provisoires, quelques sénatrices démocrates ont remporté la bataille face aux adversaires républicains, ce qui pourrait porter le nombre de femmes sénatrices à 18 au lieu de 17 auparavant. Sur 100 sièges de sénateurs, on est encore loin de la parité, mais ces quelques victoires féminines revêtent une forte portée symbolique. 

Mourdock et Akin : défaite des "machos men" du Tea Party

Dans le Missouri, Claire McCaskill l’emporte sur Todd Akin. Victoire méritée pour la candidate qui a fait campagne avec son parti pour s’octroyer le vote féminin, et qui s’est frottée aux propos très controversés du candidat Akin sur l’avortement. Au passage, l’autre républicain gaffeur, Richard Mourdock, qui assimile sans problème la grossesse issue d’un viol à la « volonté de Dieu », a lui aussi été éliminé à la faveur du démocrate Joe Donnelly. Dans le Massachusetts, c’est une conseillère proche d’Obama qui l’emporte : Elizabeth Warren semble devancer Scott Brown, selon les résultats diffusés tôt ce matin. Au-delà de la violence des petites phrases de certains candidats, les républicains récoltent sans doute la monnaie d’une campagne jugée anti-femmes par nombre de commentateurs, notamment avec des arguments contre le remboursement de l’avortement et de la contraception. 

Une lesbienne au Sénat

Plus symbolique, et même historique : la victoire de Tammy Baldwin au poste de sénatrice du Wisconsin. Elle l’a emporté face au républicain Tommy Thompson, et devient ainsi la première femme homosexuelle à entrer au Sénat américain. Un signal favorable de plus envoyé à la communauté gay et lesbienne, après que Barack Obama se soit prononcé en faveur du mariage homosexuel. Justement, le scrutin a également permis d’avancer sur ce sujet de société qui divise autant l’Amérique que la France. Un référendum a ouvert le mariage aux homosexuels dans les États du Maine (avec 54% de votes favorables) et du Maryland (à 52%). Il se pourrait que l’État de Washington suive la même voie. Ce qui allongerait à 9 la liste des États ayant légalisé le mariage gay (Massachusetts, Connecticut, Iowa, Vermont, New Hampshire, New York), tandis que 29 autres l’ont interdit. 

Crédit photo : Facebook/Tammy Baldwin

VOIR AUSSI

Elections au Congrès américain : l'heure des femmes est-elle arrivée ?
Présidentielle américaine : une femme à la Maison-Blanche en 2016?
USA : une femme tombe rarement enceinte en cas de « vrai viol » selon Todd Akin

Plus d'actu sur : Présidentielle américaine

Obama réélu : "Va-t-il savoir mettre la pression sur les républicains ?"
Couples homosexuels : Obama répond à la lettre d'une fillette qui a deux pères
Elections au Congrès américain : l'heure des femmes est-elle arrivée ?