Chine : Peng Liyuan, Première dame, chanteuse et général de l'Armée populaire

Chine : Peng Liyuan, Première dame, chanteuse et général de l'Armée populaire
Chine : Peng Liyuan, Première dame, chanteuse et général de l'Armée populaire
Dans cette photo : Carla Bruni-Sarkozy
Alors que la Chine s'apprête à élire Xi Jinping à la tête du pays, le monde découvre son épouse. Surprise : âgée de 50 ans, Peng Liyuan a au moins un point commun avec l'ex-Première dame française. En effet, comme Carla Bruni-Sarkozy, elle est chanteuse de profession. Un détail assez mal vu dans le pays...
A lire aussi


La France avait Carla Bruni, la Chine aura Peng Liyuan. Alors que le pays est appelé ce jeudi à élire son nouveau dirigeant dans le cadre du 18e Congrès du Parti communiste, les regards sont rivés sur Xi Jinping, qui devrait être nommé à la tête du pays, mais aussi sur son épouse, Peng Liyuan.

Et pour cause, à 50 ans, elle est l’une des chanteuses les plus populaires du pays, ne ratant jamais l’occasion, pour le plus grand bonheur de ses millions d’admirateurs, de se produire lors du gala annuel célébrant le Nouvel an chinois. Mais ces derniers temps, la quinquagénaire se préparait à endosser le rôle de Première dame en troquant, lors de ses apparitions publiques, ses robes de scène glamours contre son uniforme militaire. En effet, entrée dans les rangs de l'armée à l’âge de 18 ans, Peng Liyuan est aujourd’hui général au sein de l’Armée populaire de Chine. C’est d’ailleurs dans l’armée que son talent et sa voix de soprano ont été remarqués. Elle a régulièrement été sollicitée pour distraire les soldats et leur remonter le moral.

« Mon mari ne me considère pas comme une chanteuse célèbre »

Une époque qui semble désormais révolue. En adéquation avec sa future fonction, la chanteuse consacre désormais son temps à des œuvres caritatives et solidaires. Elle est ainsi depuis l’an dernier ambassadrice de bonne volonté de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour la lutte contre la tuberculose et le sida. Et quand elle est interrogée sur sa vie privée, Peng Liyuan répond simplement : « Quand mon mari rentre le soir, je ne pense jamais que je suis en présence d'un quelconque responsable politique. Il est simplement mon mari. Et lui ne me considère pas comme une chanteuse célèbre. Je suis simplement sa femme. » Un couple « normal », en somme.

Crédit photo : chinadailyshow.com

VOIR AUSSI

Chine : l’ère des femmes
24 heures en Chine avec Changai Zheng
Chine : Chen Guangcheng demande l'asile politique aux États-Unis