Muffat, Williams, Sharapova, Dumerc... Ces sportives qui nous ont fait vibrer en 2012

Muffat, Williams, Sharapova, Dumerc... Ces sportives qui nous ont fait vibrer en 2012
Muffat, Williams, Sharapova, Dumerc... Ces sportives qui nous ont fait vibrer en 2012
Dans cette photo : Serena Williams
Jeux Olympiques obligent, l'année a été riche en émotions sportives. Et si les athlètes féminines sont souvent moins visibles que les hommes dans les médias, en termes de résultats, elles n'ont rien à leur envier. La preuve avec ces 12 sportives qui nous ont fait frissonner de bonheur en 2012.
A lire aussi
Coupe du monde féminine de foot : les journalistes sportives font leurs pronos
News essentielles
Coupe du monde féminine de foot : les journalistes...

Lindsey Vonn

Quadruple lauréate du Globe de cristal, la skieuse américaine est invaincue cette saison dans les épreuves de vitesse. Le 2 décembre dernier, elle a signé son deuxième triplé consécutif sur les pistes de Lake Louise, au Canada, en remportant le super-G, après ses deux précédentes descentes. Autre raison pour laquelle Lindsey Vonn s'est fait remarquer cette année : elle a demandé à concourir avec les hommes. Demande rejetée par la fédération internationale de ski. 

Céline Dumerc

La capitaine de l’équipe de France féminine de basket a été l’un des artisans essentiels du parcours quasi-exemplaire des « Braqueuses » lors des Jeux Olympiques. Malgré leur défaite en finale face à la « Dream Team » américaine, les Bleues ont quitté Londres avec une médaille d’argent aussi magnifique qu’inattendue. 

Émilie Fer

À 29 ans, et pour sa deuxième qualification pour les JO, Émilie Fer a décroché l’or, à Londres, en slalom kayak, devenant par la même occasion la première Française de l'histoire à remporter un titre olympique dans cette discipline.

Assia El Hannouni

L'athlète malvoyante Assia El Hannouni, déjà titrée sur 400 m en 2004 et 2008, a conservé son titre sur la distance le 5 septembre dernier, aux Jeux paralympiques de Londres, en s'offrant la septième médaille d'or de sa carrière.

Gabrielle Douglas

Gymnaste américaine, elle est devenue, à seulement 16 ans, double-championne olympique lors des Jeux de Londres, l’été dernier. Elle a offert à son pays sa première médaille d’or dans la compétition en gymnastique artistique en individuel, avant d’être également sacrée championne par équipe. Gabrielle Douglas est, en outre, la première athlète afro-américaine à remporter une médaille d'or au concours général individuel.

Élodie Thomis

Pour la deuxième année consécutive, l'Olympique lyonnais a remporté, en mai dernier, la Ligue des champions féminine. Les footballeuses ont battu en finale Francfort sur le score de 2-0. Un mois plus tard, elles étaient sacrées championnes de France après s’être imposées 3-0 face à Juvisy, deuxièmes du championnat, grâce notamment à un doublé d’Élodie Thomis.

Maria Sharapova

En finale de Roland Garros au printemps dernier, la Russe a remporté le seul titre du Grand Chelem qui manquait à son palmarès, retrouvant de fait sa place de numéro un mondial. Révélée par un succès à Wimbledon à l’âge de 17 ans, Maria Sharapova ajoute son nom à une liste prestigieuse : Maureen Connolly, Margaret Court, Chris Evert, Shirley Fry, Steffi Graf, Doris Hart, Billie Jean King, Martina Navratilova et Serena Williams. Toutes ont gagné au moins une fois chacun des tournois du Grand Chelem.

Lucie Decosse

Déjà triple championne du monde et vice-championne olympique en 2008, la judoka française est devenue championne olympique dans la catégorie des moins de 70 kg lors des Jeux Olympiques de Londres, décrochant ainsi la seule récompense qui lui faisait encore défaut. C’est d’ailleurs elle qui, lors de cette compétition, a ouvert le compteur tricolore des médailles d’or de la discipline.  

Marie-Amélie Le Fur

Double médaillée d’argent aux Jeux paralympiques de 2008, la jeune femme de 25 ans a remporté l’or sur 100 m, en septembre dernier. Elle a également quitté Londres avec une médaille de bronze en saut en longueur et une en argent sur 200 m.

Serena Williams

À saison exceptionnelle, récompense exceptionnelle. La tenniswoman a récemment été nommée joueuse WTA de l'année. L’Américaine a remporté deux titres en Grand Chelem, à Wimbledon et à l'US Open, et un doublé simple-double aux Jeux olympiques de Londres. Rien n'a semblé pouvoir arrêter la joueuse de 31 ans à partir du mois d'avril jusqu'à sa victoire en octobre au Masters d'Istanbul, rendez-vous des huit meilleures de l'année.

Camille Muffat

La nageuse française de 23 ans a remporté trois médailles lors des Jeux Olympiques de Londres : l'or sur 400 m nage libre, l'argent sur 200 m nage libre et le bronze sur le relais 4×200 m. Elle est la quatrième Française à avoir décroché un titre olympique individuel en natation après Jean Boiteux en 1952, Laure Manaudou en 2004 et Alain Bernard en 2008. À la mi-décembre, Camille Muffat a même été sacrée « Champions des champions français de l’année 2012 » par le groupe L’Équipe.

Ye Shiwen

La nageuse chinoise a pulvérisé le record du monde masculin sur 400 m 4 nages aux JO de Londres. Un exploit et des capacités hors-normes qui ont engendré des soupçons de dopage mais Ye Shiwen a été défendue par de nombreux champions. À noter qu'elle est âgée de seulement 16 ans.


VOIR AUSSI

Six femmes en lice pour le titre de "sportif de l’année" décerné par Radio France
JO de Londres 2012 : le Girl Power de l'Equipe de France
Le sport féminin va-t-il enfin passer à la télé ?
JO de Londres 2012 : les femmes, athlètes précaires des jeux