Le bébé de Kate et William fait tricoter la Première ministre australienne

Le bébé de Kate et William fait tricoter la Première ministre australienne
Le bébé de Kate et William fait tricoter la Première ministre australienne
Dans cette photo : Kate Middleton
Julia Gillard, la Première ministre australienne, est actuellement la cible de nombreuses moqueries. La raison ? Elle a récemment posé dans le magazine australien Women's Weekly, en train de tricoter une peluche kangourou pour le futur bébé de Kate Middleton et du Prince William...
A lire aussi
"Premières de corvée" : 4 raisons d'admirer les travailleuses domestiques
News essentielles
"Premières de corvée" : 4 raisons d'admirer les...


Julia Gillard se souviendra longtemps de ses clichés pour The Australian Women’s Weekly. Afin de renouveler son image alors qu'elle se dirige droit vers la défaite aux législatives du 14 septembre, la Première ministre australienne a accepté de prendre la pose pour le magazine : une première fois avec des pelotes de laine dans les bras, puis une seconde fois, assise dans fauteuil, un chien à ses pieds, en train de tricoter un kangourou en peluche, pour le bébé royal de Kate Middleton et du Prince William, qui doit naître à la mi-juillet dans un hôpital privé londonien.

« Je tricote pour les bébés. Ce sont des petits projets que je peux accomplir car j'ai très peu de temps libre dans ma vie. Je tire beaucoup de satisfaction à terminer chaque tricot », explique-t-elle dans le magazine, avant d’ajouter « Je me suis dit que ce serait mignon de le faire. Je me suis lancé le défi de tricoter une petite peluche, et pourquoi pas un kangourou ? ».

Déchaînement de moqueries...

Mais depuis la publication des clichés, cette farouche républicaine est la cible de nombreuses moqueries, ses détracteurs allant jusqu’à l’accuser de renforcer les stéréotypes féminins, alors qu’ il y a peu, elle accusait Tony Abbott, le leader de l’opposition, d’être sexiste et misogyne.

Face à ces attaques, Julia Gillard s'est défendue en disant que l'idée des photos venait en réalité de son représentant en communication, John Mc Ternan (qui a auparavant travaillé avec Tony Blair et Gordon Brown). Pendant la séance photo, la Première ministre aurait d’ailleurs déclaré : « Cette mise en scène est un peu absurde. Tricoter fait partie de ma vie mais je ne fais pas que ça. »

... et d'encouragements

À l'inverse, d'autres n'ont pas hésité à à prendre la défense de Julia Gillard, rappelant que Tony Abbott, féru de cyclisme, a l’habitude de poser en maillot de sport en Lycra.

De son côté, l’Australian Women’s Weekly a publié une tribune intitulée « Why I don't care if Julia Gillard knits » (Pourquoi je m’en fiche si Julia Gillard tricote), dans laquelle il fustige les détracteurs de la Première ministre : Julia Gillard est une femme compétente, qui aime tricoter en regardant Game of Thrones. Il n'y a pas de quoi en faire une affaire d'État, affirme le magazine.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Fin du monde : Julia Gillard, Première ministre australienne, crée le buzz
Le bébé du prince William et de Kate Middleton est un garçon, révèle Harry
Kate et William : prénoms préférés, portraits-robots... le royal bébé enflamme la toile