Privés de shorts, des écoliers anglais portent la jupe pour protester

Privés de shorts, des écoliers anglais portent la jupe pour protester
Privés de shorts, des écoliers anglais portent la jupe pour protester
Une bande d’écoliers de Cardiff a décidé d’adopter la jupe en guise d’uniforme pour protester contre une règle de leur établissement interdisant le port du short. Une mesure discriminatoire selon ces jeunes alors que les filles ont le choix entre jupe ou pantalon lorsqu’il fait chaud.
A lire aussi
Elle va au collège en short, on lui fait mettre un pantalon
News essentielles
Elle va au collège en short, on lui fait mettre un pantalon


Les collégiens de Whitchurch à Cardiff (Angleterre) n’ont pas eu peur du ridicule en organisant leur journée de la jupe. Les adolescents sont arrivés en classe habillés de leur uniforme traditionnel, polo blanc et bas noir, à un détail près : ils avaient emprunté les jupes de leurs camarades. Une tenue symbolique pour protester contre le règlement de cette école qui interdit aux garçons de porter des shorts et bermudas, y compris en cas de fortes chaleurs.

Tyrone Evelyn, jeune garçon de 15 ans en jupe plissée noire, explique aux journalistes : « c’est beaucoup plus approprié avec ce temps – nous ne voulons pas avoir chaud et être mal à l’aise. Ces derniers jours  j’ai eu des maux de tête et des démangeaisons parce que j’avais trop chaud. » Pour Tyrone, c’est une question d’égalité entre les sexes : « les filles peuvent porter des jupes, donc je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas porter de short. C’est une revendication légitime. »

La fronde a malheureusement tourné court lorsque le groupe des jupes a été convoqué dans le bureau du directeur. Mais celui-ci a assuré que personne n’avait été puni. Les élèves ont décidé d’écrire au conseil des étudiants, afin de demander une modification du règlement de l’école pour l’été prochain. En attendant,  ils viennent en pantalon, mais certains gardent une jupe dans leur cartable, histoire de se tenir prêts en cas de canicule.

L’idée de la jupe leur a sans douté été soufflée par les conducteurs de train suédois de la compagnie Arriva qui faisaient les gros titres il y a à peine un mois. Les employés étaient venus travailler en jupe pour dénoncer une nouvelle règle leur interdisant de porter des shorts. La compagnie a fini par plier et changer son règlement interne : désormais les conducteurs de train ont le droit de s’habiller comme ils le veulent : pantalon, short, ou jupe…

Lire aussi : Des adolescentes féministes harcelées par leurs camarades en Grande-Bretagne

Manifeste pour le port de la jupe au féminin-masculin