JO de Sotchi 2014 : Yelena Isinbayeva se dit pour la loi anti-gay puis se ravise

JO de Sotchi 2014 : Yelena Isinbayeva se dit pour la loi anti-gay puis se ravise
JO de Sotchi 2014 : Yelena Isinbayeva se dit pour la loi anti-gay puis se ravise
Interrogée jeudi 15 août sur la loi controversée qui condamne toute personne faisant l'apologie de l'homosexualité en Russie, la perchiste russe Yelena Isinbayeva a déclaré que « tout le monde doit suivre cette loi ». Y compris les athlètes internationaux qui participeront aux Jeux Olympiques de Sotchi en 2014.
A lire aussi


La Douma n'aurait pas pu trouver meilleure porte-parole pour louer la loi anti-homosexualité votée en juin dernier et pour mettre en garde les athlètes internationaux qui refuseraient de s'y soumettre. Questionnée ce jeudi 15 août lors d'une conférence de presse sur le projet de boycott des Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi en signe de protestation contre la loi anti-gay, la triple championne du monde au saut à la perche Yelena Isinbayeva n'a pas manqué d'exprimer sa désapprobation, mais aussi d'apporter son soutien à la loi adoptée par le parlement russe. « Je suis désolée qu'on implique les sportifs là-dedans. Nous, on ne s'occupe pas des pays, des races… Nous sommes une famille. Les politiques veulent nous impliquer là-dedans, ce n'est pas correct ! », a-t-elle déclaré à propos du boycott, avant de poursuivre : « Tout le monde doit suivre cette loi. Les relations sont privées, ça ne doit pas être montré en public et ça ne peut pas être respectable en Russie. Tout le monde doit suivre cette loi. »

« Nous nous considérons comme des gens normaux »

Yelena Isinbayeva, qui sera maire du village olympique, s'est aussi dite inquiète pour sa nation car « nous nous considérons comme des gens normaux. Chez nous, une relation, c'est entre un homme et une femme […] Nous n'avons jamais connu ces problèmes en Russie et nous ne voulons pas en avoir dans le futur ». La sportive n'a pas non plus manqué de critiquer vertement la décision des athlètes suédoises Emma Green Tregaro et Moa Hjelmer d'arborer des ongles aux couleurs de l'arc-en-ciel lors des mondiaux d'athlétisme, qu'elle juge « irrespectueuse pour la Russie ».

Les opinions politiques de Yelena Isinbayeva n'ont pas manqué de faire réagir les autres sportifs actuellement présents à Moscou. L'Américain Nick Symmonds, arrivé troisième au 800m ce mardi a ainsi déclaré à l'agence AP : « Oh mon dieu, je ne peux pas croire qu'elle ait pu dire ça. C'est vraiment mauvais. Je voudrais dire à Yelena qu'il y a de nombreux citoyens ici qui sont homosexuels et ils sont aussi normaux. Ils ont été créés de cette façon. »

La perchiste ne s'attendait cependant sûrement pas à déclencher des réactions aussi vives chez ses confrères. Dans un communiqué daté de ce vendredi matin, elle est revenue sur ses propos et assure avoir été « mal comprise ». « Je suis opposée à toute discrimination contre les homosexuels, qui se base sur la sexualité (ce qui est contraire à la charte olympique) », a-t-elle déclaré.

VOIR AUSSI

Poutine et les homos : le sexe, la loi et ceux qui nous dirigent
Fin des adoptions en Russie pour les pays autorisant le mariage gay

Un Russe condamné pour "propagande homosexuelle"