Japon : taux de radioactivité alarmant et nouveau séisme ressenti

Japon : taux de radioactivité alarmant et nouveau séisme ressenti
Japon : taux de radioactivité alarmant et nouveau séisme ressenti
La crainte de la menace nucléaire plane toujours sur le Japon, alors qu'un nouveau séisme de magnitude 6 a été ressenti dans la capitale. les tokyoïtes, qui gardaient jusque là leur calme, commencent à s'inquiéter alors que le taux de radioactivité augmente, et que la situation de la centrale de Fukushima, située à 2520 km, ne cesse d'empirer.
A lire aussi
Nouveau séisme au Japon: l'alerte au tsunami levée
japon
Nouveau séisme au Japon: l'alerte au tsunami levée

Même si l’incendie du réacteur 4 de la centrale de Fukushima a pu être maitrisé cette nuit, la menace nucléaire, elle, reste bien présente.

Cette nuit, la radioactivité mesurée a atteint un record : « 6.4 millisierverts » au niveau de la porte d’entrée de la centrale. De plus, un nouveau séisme a été ressenti à l’est de Tokyo. Par "chance", si l’on peut dire, l’épicentre n’était pas profond. Outre l’évacuation de 200 000 personnes vivant au plus près de la centrale, ceux qui n’ont pas pu être évacuer ne doivent pas bouger de chez eux. D’après le gouvernement chinois, seul le site de la centrale est dangereux, c’est pourquoi des mesures d’évacuation ont été prises.

En ce qui concerne la capitale, le gouvernement a annoncé que les habitants pouvaient vivre tout à fait normalement, chose étonnante quand on sait que le taux de radioactivé était au dessus de la normal hier. Cela a d’ailleurs créé un léger vent de panique. Quoiqu’il en soit, les aéroports sont pris d’assaut. Il y a un manque de vivres certains. Si les japonais sont sensibilisés aux séismes, ils se sont préparés et ont fait des provisions, ce qui n’est pas le cas des ressortissants français. Il n’y a pas ou peu d’activité dans les entreprises. De plus, L’Oréal et Aréva veulent rapatrier les ressortissants français. L’Oréal a acheminé ceux qui le voulaient vers Hong Kong, la Corée du sud ou la France.