Jugé trop gros pour monter dans l'avion, un enfant Français reste bloqué aux Etats-Unis

Jugé trop gros pour monter dans l'avion, un enfant Français reste bloqué aux Etats-Unis
Jugé trop gros pour monter dans l'avion, un enfant Français reste bloqué aux Etats-Unis
Une famille française s'est vue refuser le droit d'embarquer dans un appareil de la British Airways, à l'aéroport de Chicago. Leur fils, victime d'un dérèglement hormonal, a été jugé trop gros par la compagnie britannique.
A lire aussi


Arrivé il y a un an et demi à la Mayo Clinic de Chicago (Illinois),  pour suivre un traitement contre la maladie hormonal dont il souffre, Kevin Chenais, 22 ans, s'est vu refuser l'accès à l'avion de la Bristish Airways qui devait le ramener en France. La compagnie britannique a jugé le jeune homme de 230 kg trop gros pour embarquer.

British Airways invoque des raisons de sécurité

« Je suis sûr que beaucoup de personnes grosses comme moi, ou plus grosses encore, ne peuvent pas voyager parce qu'elles ont le même problème », a déploré, Kevin Chenais qui a besoin en permanence d'oxygène et d'une surveillance médicale.

British Airways a justifié son refus dans un communiqué. La compagnie invoque des questions de sécurité. Et pourtant, c'est bien à bord d'un avion estampillé British Airways que Kevin Chenais était arrivé aux Etats-Unis pour se faire soigner.

La famille contrainte de rentrer en paquebot

« S'ils ont pu amener notre fils ici en classe économique, il y avait bien un moyen de le ramener chez lui », a fait valoir, au bord des larmes, la mère de Kevin, Christina Chenais, à une chaîne de télévision locale de CBS.

Devant ce refus, la famille Chenais a donc décidé de prendre un train jusqu'à New York et de regagner l'Europe à bord d'un paquebot transatlantique.




VOIR AUSSI

Débarquée de l'avion à cause d'une tenue trop sexy
Obésité et anorexie : un simple anticorps qui dérègle l'appétit ?
Des salariés américains payés pour maigrir