Typhon Haiyan en Asie: Pourquoi tant de morts?

Typhon Haiyan en Asie: Pourquoi tant de morts?
Typhon Haiyan en Asie: Pourquoi tant de morts?
Le typhon Haiyan a touché de plein fouet la région centrale des Philippines et a causé près de 1.200 morts. Le plus puissant ouragan de l’année est en route pour le Vietnam et la Chine. Le bilan pourrait encore s’alourdir.
A lire aussi

1.200 morts, 1.000 dans la seule ville de Tacloban aux Philippines, des dégâts énormes et d’importants déplacements de population… le typhon Haiyan, le plus puissant dans le monde cette année, frappe en plein cœur l’Asie du Sud-est. De catégorie cinq, le plus haut degré possible, il a frappé les Philippines avec des vents de 240 kilomètres par heure, avec des rafales à 315km/h. L'ouragan a traversé à grande vitesse une série d'îles de l'est à l'ouest. Un nouveau coup dur pour une population qui se remettait à peine d’une violente tempête en 2011. L'un des facteurs explicatifs de ce bilan très lourd est lié à la mer: de très nombreux philippins vivent en effet sur les côtes.


20 ouragans par an

Le président des Philippines, Benigno Aquino, a ainsi exhorté la population vivant dans les passage de Haiyan de quitter les zones à risque telles que les berges des rivières, les villages côtiers et des contreforts. Environ un million de personnes se sont tournées vers des lieux de refuge, après que plus de 100 maisons côtières ont été détruites. Les Philippines sont frappées par environ 20 typhons chaque année. En dépit du manque de moyen, des efforts constants sont mis en oeuvre pour réduire le nombre de victimes. Les annonces publiques sont plus fréquentes et les alertes sont données par le président et les hauts dirigeants à la radio, la télévision et les réseaux sociaux.

L’armée de l’île asiatique a déjà commencé des opérations de secours. Les gouvernements locaux ont suspendu des services d'expédition et paralysé 13 aéroports. Environ 450 vols ont été suspendus. Les écoles, les bureaux et les magasins ont été fermés dans les régions touchées. Et les pays voisins sont en alerte. Le typhon se dirige vers le Vietnam, où les autorités ont commencé l’évacuation d’au moins 100.000 personnes. L’espace aérien a été partiellement suspendu. La Chine a de son côté activé l’alerte jaune, troisième degré, sur quatre, de gravité, face à l’arrivée probable du typhon.