Au Zimbabwe, une Texane, un brushing et des animaux morts

Au Zimbabwe, une Texane, un brushing et des animaux morts
Au Zimbabwe, une Texane, un brushing et des animaux morts
Les défenseurs de la cause animale ont déclaré la guerre à une jeune Texane, Kendall Jones. Son crime ? Ses photos sur Facebook où, toute pimpante et fière comme un paon, elle pose aux côtés de cadavres d'animaux sauvages chassés en Afrique.
A lire aussi


Quelques mois après le scandale autour de Melissa Bachman, cette Américaine qui avait révolté la Toile en posant à côté des cadavres d’animaux tués lors de safaris, une nouvelle chasseuse venue d'outre-Atlantique fait le buzz dans le mauvais sens du terme. Kendall Jones, une jeune Texane, est en effet dans le viseur des défenseurs des animaux en raison des trophées de chasse qu’elle poste jour après jour sur son compte Facebook. Vêtue invariablement d’un treillis, sourire UltraBrite et cheveux blonds parfaitement brushés, la jeune Américaine de 19 ans multiplient les poses en compagnie de cadavres de lion, d’éléphant ou encore de léopard. Chose peu étonnante, ces portraits, pris tous au Zimbabwe, font un tantinet désordre.

Un « TOC de chasse »

Une image la montrant accroupie près de la dépouille d’une espèce de rhinocéros menacée a tout particulièrement révolté les internautes. La jeune femme a, par la suite, tenté de désamorcer la polémique en précisant que l’animal n’était pas mort, mais endormi afin d’être soigné par un vétérinaire dans le cadre d’un programme spécialisé de protection des rhinocéros blancs. Problème : Kendall Jones, qui se targue de souffrir d’un « TOC de chasse », s'est par ailleurs vantée d'avoir tué un rhinocéros blanc lors de ses premières chasses.

En dépit des justifications apportées par Kendall Jones, qui précise régulièrement que ces chasses sont légales et ont pour vocation de réguler certaines populations d’animaux sauvages en Afrique, ses clichés triomphants sur Facebook continuent de choquer profondément les amoureux des animaux. 

Kendall Jones

Une émission à la télévision américaine ?

Une pétition lancée sur Avaaz et signée par plus de 44 000 personnes exige ainsi queMark Zuckerberg supprime la page de Kendall Jones tandis qu'une seconde, hébergée sur le site Change.org, réclame que le gouvernement sud-africain bannisse la jeune femme du pays. « Kendall Jones est une chasseuse américaine qui a pénétré sur le continent africain et qui chasse les animaux sauvages africains sous le prétexte d’un souci de conservation », peut-on lire sur le site.

De son côté la jeune Texane n’a de cesse de narguer ses détracteurs sur son profil en clamant que leurs commentaires négatifs ont pour effet de rendre sa page encore plus populaire sur le réseau social. De fait la jeune femme n’a jamais caché son ambition, qui est de présenter une émission dédiée à la chasse à la télévision... 

>> Grindadrap : chasse à la baleine et aux dauphins dans les îles Féroé <<

Dans l'actu