Madonna : un procès qui fait beaucoup parler

Madonna : un procès qui fait beaucoup parler
Madonna : un procès qui fait beaucoup parler
Dans cette photo : Cameron Diaz
Désignée jurée (au hasard) par le tribunal de Manhattan, Madonna a voulu remplir son devoir, mais a dû abandonner.
A lire aussi

On ne pourra pas dire de Madonna qu’elle n’a pas le sens du devoir. Désignée par hasard (les jurés sont tirés au sort dans les listes électorales) pour être jurée dans un procès se déroulant au sein du tribunal de Manhattan, Madonna s’est présentée tout naturellement à sa convocation, mais n’a pas forcément reçu l’accueil imaginé.



>> Madonna, Cameron Diaz, Kate Moss... et le poil rebelle <<

Madonna interdite de tribunal (ou presque)

A cause de sa notoriété trop importante, Madonna ne pourra pas être jurée durant un procès, et cela jusqu’en 2020. En effet, sa présence aurait forcément perturbé le procès, mais aussi attiré les médias, et gêné certains jurés.

« Nous n'avions pas l'intention de gêner les autres jurés et le travail de la cour... Nous l'avons remerciée et nous sommes ravis qu'elle soit venue », a indiqué un porte-parole du tribunal où Madonna devait être jurée.

Une affaire rondement menée.