Orange Is The New Black : une prison change la couleur des tenues des prisonniers

Orange Is The New Black : une prison change la couleur des tenues des prisonniers
Orange Is The New Black : une prison change la couleur des tenues des prisonniers
Trop « cool », les combinaisons orange des prisonniers ? C'est ce qu'a décrété le shérif du comté de Saginaw dans le Michigan. Selon lui, la série « Orange Is The New Black » diffusée sur Netflix rendrait les habits des détenus un peu trop tendance. Il a donc décidé de les remplacer par des uniformes rayés noir et blanc.
A lire aussi
Emma : "Je dessine pour faire changer les choses"
News essentielles
Emma : "Je dessine pour faire changer les choses"


Qu'on se le dise : dans le comté de Saginaw, dans le Michigan, les tenues de prisonniers orange fluo sont hyper tendance. Tellement tendance, même, que des habitants n'hésiteraient pas à sortir dans la rue vêtus comme des détenus pour se promener ou faire leurs courses.

Et s'il y en a un que cette nouvelle lubie fashion embête, c'est bien William Federspiel, le shérif du comté. Selon lui, le succès rencontré par la série Orange Is The New Black rendrait les uniformes orange beaucoup trop « cool », et cela pourrait avoir de graves conséquences. « C'est parce qu'en regardant des séries à la télévision, comme Orange Is The New Black, il y a des gens qui pensent que c'est cool d'avoir l'air d'être des pensionnaires de la prison du comté de Saginaw en portant des combinaisons orange uni dehors, au supermarché ou dans des lieux publics », explique-t-il au Saginaw News, le canard local. « J'en vois plein, poursuit-il, habillés tout en orange, et ils pensent que c'est cool. Et il y en a même qui inscrivent "Propriété de la prison du comté de Saginaw" dans leur dos. Je l'ai vu. J'étais en mode: Que faites-vous? Sérieusement ? »

Surtout, le shérif explique que cette mode pourrait avoir de lourdes conséquences : « Nos détenus travaillent parfois dehors ou en public, et je ne veux pas que les habitants les confondent avec des non-détenus ou même pire, qu'ils puissent s'enfuir. »

Mais William Federspiel a trouvé the parade. Pour enrayer ce revival de l'orange fluo dans son comté, le shérif a eu une idée : « On a décidé que les rayures noires et blanches seraient la meilleure option, car elles signifient bien "prisonniers". Je doute que les gens se mettront à vouloir porter des rayures noires et blanches. » Et pourquoi pas ? Peut-être qu'un de ces quatre, le costume rayé façon Beetlejuice sera à nouveau furieusement tendance.