Marie-Arlette Carlotti : la ministre candidate à la mairie de Marseille

Marie-Arlette Carlotti : la ministre candidate à la mairie de Marseille
Marie-Arlette Carlotti : la ministre candidate à la mairie de Marseille
Dans cette photo : Bernard Tapie
La socialiste Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l'exclusion a annoncé dans son livre « Marseille ma capitale », sorti ce jeudi 21 mars, sa candidature à la mairie de Marseille.
A lire aussi


La ministre déléguée aux Personnes handicapées et à la Lutte contre l’exclusion a publié, ce jeudi, Marseille ma capitale, livre dans lequel elle annonce sa candidature aux élections municipales de mars 2014 à Marseille. Dans un entretien accordé au journal Metro, elle définit son ouvrage comme une déclaration d’amour à sa ville. « Les Marseillais sont prêts à un rebond, je le suis aussi », confie-t-elle, avant d’aborder les éventuelles primaires qui décideraient d’un candidat socialiste : « Je propose que l’on fasse comme à Paris, c’est-à-dire que l’intérêt général l’emporte. Là-bas, Jean-Marie Le Guen s’est rangé derrière Anne Hidalgo. Ils ont décidé de ne pas se déchirer et ils sont maintenant ensemble pour gagner ». Une volonté d’union au sein du Parti Socialiste, qui pourrait être mise à mal par la candidature possible de Bernard Tapie, hypothèse que la ministre ne semble pas envisager : « Il a dit qu’il n’était pas candidat, je le crois ».

Paix et tranquillité à Marseille

Marie-Arlette Carlotti a également exposé ses différents axes de campagne, notamment la sécurité et le chômage dans les quartiers sensibles de la ville, défendant au passage le travail de Manuel Valls et du gouvernement Ayrault face aux récentes attaques de Jean-Claude Gaudin, le maire actuel. Elle a affirmé à Metro vouloir « porter la tranquillité et la paix à Marseille. J’en ai assez qu’on montre une image négative de ma ville au gré des faits divers ».

Marie-Arlette Carlotti est née en 1952 à Béziers (Hérault). La femme politique, membre du PS depuis les années 1970, a obtenu un DESS de droit à l’université d’Aix-Marseille III, ainsi qu’un DESS en gestion des ressources humaines de l’Institut d’administration des entreprises d’Aix-en-Provence. En 2007, elle était porte-parole du candidat PS à la mairie de Marseille, Jean-Noël Guérini. Elle a été élue députée de la cinquième circonscription des Bouches-du-Rhône en juin 2012, alors qu’elle n’était pas pressentie pour gagner. Conseillère régionale de Provence-Alpes-Côte d’Azur de 2010 à 2013, elle avait soutenu François Hollande dans sa campagne présidentielle, chargée de l’égalité hommes-femmes dans son équipe de campagne. Elle est pour l’instant la candidate à la mairie de Marseille favorite selon les sondages.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Emploi : des murs de CV dans une rue de Marseille
Marseille : une élue PS veut envoyer l'armée dans les quartiers Nord
Karine Berger, la relève de DSK au PS