Mairie de Paris : Marielle de Sarnez candidate pour le MoDem

Mairie de Paris : Marielle de Sarnez candidate pour le MoDem
Mairie de Paris : Marielle de Sarnez candidate pour le MoDem
Dans cette photo : Nathalie Kosciusko-Morizet
Après Anne Hidalgo (PS), Nathalie Kosciusko-Morizet et Rachida Dati (UMP), c'est au tour de Marielle de Sarnez, la vice-présidente du MoDem, de se lancer dans la course aux municipales de 2014 à Paris.
A lire aussi


La vice-présidente du MoDem de François Bayrou Marielle de Sarnez a déclaré jeudi 21 mars sur France 2 qu'elle serait candidate à la municipale parisienne de 2014. Une annonce presque officielle puisqu'à la question de savoir si elle serait la troisième femme candidate à la mairie de Paris, la centriste et eurodéputée à répondu : « Oui, je le serai. (…) Je l’annoncerai officiellement dans quelques semaines parce que je trouve qu’on n’est pas, aujourd’hui, dans le temps de la campagne électorale ».

Elle a également indiqué : « Je travaille en ce moment sur le projet (...) à l'émergence d'une équipe, au centre, un centre large, qui ira proposer un changement aux Parisiens. Je pense qu'on a besoin pour Paris d'attitudes nouvelles, de comportements nouveaux, d'équipes nouvelles, et je serai là pour essayer de le proposer aux Parisiens. »

La question du logement sera la priorité numéro 1 de son programme : « Les Parisiens sont aujourd'hui dans le temps de la vie difficile qu'ils vivent en particulier sur la question du logement (...) des transports, quelquefois aussi de la santé, moi c'est ça qui m'intéresse. »

Marielle de Sarnez rejoint ainsi Anne Hidalgo (PS), Nathalie Kosciusko-Morizet et Rachida Dati (UMP), déjà déclarées candidates à la mairie de Paris. Une primaire va prochainement avoir lieu à droite pour désigner le candidat de l'UMP et pour laquelle Nathalie Kosciusko-Morizet part favorite. La campagne s’annonce féminine.

Elodie Cohen Solal

VOIR AUSSI

Mairie de Paris : NKM, Dati et Hidalgo se lancent dans la campagne
Mairie de Paris : Hidalgo attend que NKM prouve sa modernité
Lagarde, Le Pen, NKM : les femmes politiques préférées des Français sont de droite ?