Christine Boutin "envahie par les gays" : la goutte d'eau qui fait déborder le vase ?

Christine Boutin "envahie par les gays" : la goutte d'eau qui fait déborder le vase ?
Christine Boutin "envahie par les gays" : la goutte d'eau qui fait déborder le vase ?
Christine Boutin n'a semble-t-il pas apprécié que la Palme d'or du Festival de Cannes soit remise à « La vie d'Adèle » d'Abdellatif Kechiche. Un différend cinématographique ? Non, la présidente du Parti chrétien-démocrate n'apprécie tout simplement pas qu'un film sur une histoire d'amour lesbienne soit récompensé, estiment que l'« on est envahis par les gays ». Des propos homophobes qui soulèvent l'indignation des associations LGBT.
A lire aussi


Hasard du calendrier, la remise de la Palme d’or du Festival de Cannes avait lieu le même jour que la dernière Manif pour tous. Deux événements qui au premier abord semblent ne rien avoir en commun, avec d’un côté le rendez-vous cinéma et paillettes de Cannes et de l’autre des manifestants désirant montrer qu’ils « ne lâchent rien » et refusent le mariage pour tous. Et pourtant, Christine Boutin a fait un rapprochement entre ces deux actualités, voyant dans l’attribution de la récompense suprême par le jury au film « La vie d’Adèle » une forme de provocation. En effet, le film du réalisateur tunisien Abdellatif Kechiche met en scène une histoire d’amour entre deux jeunes femmes. Idylle lesbienne qu’a peu appréciée la présidente du Parti chrétien-démocrate. Interrogée le lundi 27 mai sur RMC sur cette Palme d’or, Christine Boutin a ainsi commenté : « J’ai reçu ça de façon peut-être un peu primaire. Mais, franchement, le jour du 26 mai, la Manif pour tous... Pfff. On se dit : " Franchement, qu’est-ce qu’ils nous en mettent dans la tête "... On peut pas voir un film à la télévision, une série, sans qu’il y ait les gays qui s’expriment. Maintenant, c’est la Palme d’or. Bon, ça va quoi ! » Et d’ajouter : « On est envahis, on ne peut plus maintenant avoir une histoire sans histoire gay ». Conclusion de la présidente du Parti chrétien-démocrate : « Aujourd’hui, la mode, c’est les gays. Bon, très bien. On est envahis de gays ! ».

Christine Boutin « a complètement déraillé »

Habituée des déclarations sans fard, Christine Boutin, après son dérapage sur Twitter concernant la mastectomie d’Angelina Jolie, choque encore une fois par des propos borderline. D’ailleurs, sa déclaration homophobe n’a pas manqué de faire réagir immédiatement les internautes ainsi que les associations de défense des personnes homosexuelles.


Nicolas Gougain, porte-parole de l'Inter LGBT, indique que l’association envisage de poursuivre en justice la présidente du Parti chrétien-démocrate. Interrogé sur France Info il a estimé que Mme Boutin a « complètement déraillé ». « Elle a ni plus ni moins dit que ce n’était pas normal que des gays, des lesbiennes, soient visibles dans l’espace public, soient visibles à la télévision, dans les séries, dans tous les actes de la vie quotidienne. C’est extrêmement violent de dire ça ». « C’est terrifiant (…) et je pense vraiment que c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase », continue-t-il, assurant qu’il attend des « conséquences » pour Mme Boutin.

VOIR AUSSI

Christine Boutin : mastectomie, étoile jaune... le meilleur de ses dérapages sur Twitter
Christine Boutin, cible d’une attaque de cacas virtuels sur Facebook
NKM fait le buzz à ses dépens sur Twitter
Mariage pour tous, affaire Cahuzac : les femmes politiques surfent sur l'actu sur Twitter