Royal, Aubry, Hidalgo : les socialistes font le buzz sur Twitter

Royal, Aubry, Hidalgo : les socialistes font le buzz sur Twitter
Royal, Aubry, Hidalgo : les socialistes font le buzz sur Twitter
Dans cette photo : Ségolène Royal
Opérant chacune leur grand retour médiatique, trois socialistes ont marqué l'actualité ces dernières semaines sur Twitter : Ségolène Royal, Martine Aubry et Anne Hidalgo semblent ainsi bénéficier d'un nouveau souffle sur les réseaux sociaux. Et se hissent toutes les trois dans le top 10 des femmes politiques les plus influentes sur Twitter, établi par le baromètre exclusif Synthesio-Terrafemina.
A lire aussi
Réseaux sociaux : un compte Facebook ou Twitter pour un bébé sur huit
bebe
Réseaux sociaux : un compte Facebook ou Twitter pour un...


Si Marine Le Pen et Christine Boutin ont toujours les faveurs du baromètre Synthesio pour Terrafemina en se classant immanquablement dans le trio de tête des femmes politiques les plus influentes sur Twitter, elles sont cette semaine talonnées par une poignée de socialistes qui ont créé l’actualité cette dernière quinzaine. Avec à la cinquième position du classement, et en hausse, Ségolène Royal. À l’occasion de la sortie de son livre Cette belle idée du courage, la présidente du conseil général de Poitou-Charentes a en effet réalisé un retour médiatique en fanfare : présente sur tous les plateaux télé et radios, enchaînant les interviews et les interventions, l’ex-candidate à l’élection présidentielle ne s’est pas fait prier pour donner son avis sur la première année du mandat Hollande et distiller ses conseils. Et sa voix porte aussi sur Twitter, où les internautes ont largement relayé ses propos. « Elle provoque un pic de verbatim le 25 en exprimant son désaccord sur les termes de la loi pour le Mariage pour tous », explique Charlotte Lesage, responsable communication de Synthesio. En effet, lors d’une interview sur France 3, la présidente du Poitou-Charentes a déclaré qu’elle préférait le terme d’ « union civile » à celui de « mariage », provoquant un tollé sur les réseaux sociaux, prompts à s’emparer de la polémique.

Martine Aubry blanchie

Autre socialiste qui a bénéficié d’un petit buzz sur Twitter, Martine Aubry, qui est revenue sur le devant de la scène suite à l’annulation de sa mise en examen dans le cadre de l’affaire de l’amiante. Alors que nombreux sont les internautes qui se contentent de relayer l’information ou de la commenter, certains semblent en revanche peu apprécier que la maire de Lille sorte blanchie de cette affaire. À l’instar de P_Satanas_ qui écrit : « Après le blanchiment de Martine Aubry, la Justice devrait logiquement disculper Cahuzac : malgré son aveu il n'aurait rien fait. #murdescons ». Même son de cloche chez mariette94val qui commente : « @BFMTV et @Itele vous nous pompez l'air avec la nouvelle vie politique de #Aubry. Parlez plutôt des #Victimes de l'#amiante, c'est #HONTEUX ». Alors que des rumeurs planent sur la possibilité d’un remaniement ministériel, beaucoup ont par ailleurs vu dans cette annulation de la mise en examen de Mme Aubry une voie libre pour une potentielle candidature ministérielle

Anne Hidalgo sur les rails

Enfin, on note en queue de classement une nouvelle venue : Anne Hidalgo. L’adjointe au maire de Paris fait cette semaine sa première entrée dans notre baromètre. « Anne Hidalgo intervient dans les conversations en entrant officiellement dans la course pour la mairie de Paris à la suite de sa désignation comme candidate PS », souligne Charlotte Lesage. En donnant un nouveau souffle à sa campagne, la Parisienne espère bien impulser le rythme de la course aux municipales, face à sa rivale UMP, déjà très présente dans les médias. Les internautes la citent à de nombreuses reprises : « Anne Hidalgo cible directement NKM/ je ne suis pas née avec une cuillère en argent dans la bouche #tf1 », commente le twittos poupou32. D’autres sont plus critiques, comme jjclement37 : « Anne Hidalgo maire de Bisounours Ville ! Aucun souci... Mais pas une grande ville comme Paris ! Enfin, c'est aux Parisiens de décider... ». Et certains se montrent sarcastiques : « 2715 votants à l'investiture socialiste pour #paris2014, 98% des suffrages pour @Anne_Hidalgo, un raz de marée dans un verre d'eau », ironise un Twittos. Alors que la dauphine de Bertrand Delanoë a lancé officiellement sa campagne mardi soir au Bataclan, il semble bel et bien que la course pour Paris 2014 soit sur les rails.
baromètre Synthesio mai 2013

VOIR AUSSI

NKM fait le buzz à ses dépens sur Twitter
Rachida Dati et Martine Aubry font leur retour sur Twitter
Le Pen, Duflot, Boutin, Taubira : notre baromètre exclusif des femmes politiques sur Twitter