Européennes 2014 : Edouard Martin tête de liste PS dans le Grand Est

Européennes 2014 : Edouard Martin tête de liste PS dans le Grand Est
Européennes 2014 : Edouard Martin tête de liste PS dans le Grand Est
Dans cette photo : David Pujadas
Édouard Martin, le leader de la CFDT à l'usine ArcelorMittal de Florange en Moselle, a annoncé mardi qu'il serait tête de liste aux européennes dans le Grand Est pour le Parti socialiste. Le syndicaliste rejoint les rangs du PS à la demande de son premier secrétaire Harlem Désir.
A lire aussi
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui leur ressemblent"
News essentielles
"Les enfants noirs grandissent sans héros de livre qui...


« Je m'engage dans une nouvelle mission », a déclaré Edouard Martin sur le plateau du 20 Heures de France 2. Invité de David Pujadas, l'un des chefs de file du mouvement des ouvriers des hauts fourneaux de Florange a annoncé qu'il conduirai la liste socialiste des prochaines élections européennes dans la circonscription du Grand-Est.

« Je n'ai pas l'impression de m'engager en politique dans le sens où je n'ai pas programmé de faire une carrière politique », a-t-il affirmé. « J'ai simplement envie de continuer le combat que nous menons depuis plusieurs années sur le maintien de l'industrie en France et en Europe, j'ai envie de le poursuivre au niveau européen parce que c'est là que se prennent toutes les grandes décisions », a ajouté Edouard Martin sur le plateau du 20 Heures.

La députée européenne Catherine Trautmann en deuxième position


Dans un communiqué, Harlem Désir a exprimé sa « très grande fierté pour les socialistes ». « Edouard Martin apportera la force de ses valeurs et de ses convictions à notre combat pour une nouvelle politique industrielle européenne, pour la croissance et l'emploi, et pour une véritable Europe sociale protectrice des droits des travailleurs », a-t-il souligné.

Avec Edouard Martin en première ligne, la députée européenne Catherine Trautmann se voit reléguée en deuxième position. L'ancienne maire de Strasbourg a assuré que « la campagne sera énergisée » par la venue du syndicaliste, soulignant que « notre premier adversaire, c'est l'abstention ».

Face à lui, Edouard Martin retrouvera Nadine Morano, probable tête de liste UMP dans cette même circonscription du Grand-Est.





VOIR AUSSI

Florange : les nationalisations sont-elles la solution ?
Municipales et Européennes 2014 : Marine Le Pen et le FN en progression vertigineuse
A Florange les hauts fourneaux c’est fini ?