Propos homophobes : Christian Vanneste quitte la politique

Propos homophobes : Christian Vanneste quitte la politique
Propos homophobes : Christian Vanneste quitte la politique
Ecarté par l'UMP des prochaines législatives, Christian Vanneste, accusé de propos homophobes, a décidé de quitter de lui-même le parti majoritaire et la politique.
A lire aussi
Un couple gay sur les bouteilles d'Evian : les meilleures répliques aux tweets homophobes
News essentielles
Un couple gay sur les bouteilles d'Evian : les meilleures...


Christian Vanneste va quitter la politique. Le député qui s’est illustré la semaine dernière par de nouveaux propos homophobes a annoncé qu'il allait démissionner. Cette décision intervient alors que l’UMP a décidé de ne pas réinvestir le député du Nord  lors de son bureau politique ce mercredi.
Le secrétaire général du parti, Jean-François Copé, a pris la parole pour dire que l'UMP avait investi un autre candidat, Gérald Darmanin. « Nous ne pouvions pas nous dérober. On règle cette affaire de façon claire afin d'éviter toute polémique. Christian Vanneste nous a informés qu'il a renoncé à son investiture », a déclaré M. Copé. Le secrétaire général adjoint du parti présidentiel, Marc-Philippe Daubresse, lui aussi député du Nord, a déclaré devant le bureau politique que M. Vanneste avait « donné sa parole d'homme qu'il va démissionner et qu'il va quitter la politique ».
Dans une vidéo mise en ligne la semaine dernière sur le site libertepolitique.com, le député du Nord évoquait la « légende de la déportation des homosexuels ». Ces propos ont provoqué un tollé dans toute la classe politique.

VOIR AUSSI

Propos de Christian Vanneste sur l'homosexualité : Copé veut des sanctions
Homophobie : un prof gay écarté de son poste le temps de « guérir »
Journée mondiale contre l'homophobie : commençons par l'école
Homophobie : l'inquiétante augmentation des agressions sur Internet