Composition du nouveau gouvernement Hollande : un mini-remaniement

Composition du nouveau gouvernement Hollande : un mini-remaniement
Composition du nouveau gouvernement Hollande : un mini-remaniement
Pas de chamboulement dans l’équipe ministérielle mais seulement quelques réajustements. Un remaniement à la marge qui intervient quelques jours après la victoire aux législatives de la gauche.
A lire aussi


Pas de surprise. Après la victoire lors des élections législatives qui permet au gouvernement de s’appuyer sur une majorité absolue à l’Assemblée ationale, c’est à un mini remaniement qu’a procédé l’exécutif. Le gouvernement se voit ainsi ajouté quelques maroquins qui viennent surtout compléter l’équipe ministérielle, déjà composée de 18 portefeuilles. Tous les ministres candidats aux législatives (24 membres sur un gouvernement de 34 ministres) ayant été élus ou réélus, il y avait en effet peu de chance qu’ils ne voient pas leur bail dans l’équipe se prolonger.

Nicole Bricq, jusque là au ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie est réaffectée au Commerce extérieur. La ministre déléguée à la Justice Delphine Batho s'est vue quant à elle transférée à l'Ecologie.

Parmi les nouvelles têtes : Guillaume Garot se voit attribué le ministère de l'Agroalimentaire, Thierry Repentin le ministère de la Formation. Hélène Conway est pourvue quant à elle du portefeuille des Français de l'étranger tandis que Anne-Marie Escoffier est nommée ministre déléguée chargée de la décentralisation.

Le premier Conseil des ministres de cette nouvelle équipe se tiendra dès vendredi, afin de s’attaquer en priorité aux sujets économiques et sociaux.

Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Claude Bartolone : en route pour la présidence de l'Assemblée nationale
Gouvernement Hollande : la liste des ministres
Le PS rafle l'hypermajorité à l'Assemblée
Résultats des élections législatives 2012 : ce qu'il faut retenir