La statue La Francilienne a été volée, à Evry

La statue La Francilienne a été volée, à Evry
La statue La Francilienne a été volée, à Evry
La Francilienne, cette statue de quatre tonnes et de quatre mètres de haut, située à Evry, en Essonne, a disparu pendant le week-end de la Saint-Sylvestre. Symbole de l’émancipation de la femme, elle aurait suscité la convoitise de voleurs de métaux.
A lire aussi
Un premier homme a été condamné pour outrage sexiste
News essentielles
Un premier homme a été condamné pour outrage sexiste

Elle mesurait quatre mètres de haut et ne pesait pas moins de quatre tonnes. Des proportions impressionnantes qui n’ont pourtant pas empêchées son vol. La Francilienne, cette imposante statue qui trônait entre Lisse et Evry (Essonne), à l’intersection de la N104 et de l’A6 a en effet disparu au cours du week-end de la Saint-Sylvestre.
Allure libre et volontaire, chapeau vissé sur la tête et sac à la main, elle représentait la femme française active et émancipée, dans une société en plein bouleversement. C’est le sculpteur Alex Garcia qui avait imaginée cette statue, érigée au début des années 1990. La même année, deux autres œuvres similaires avaient été inaugurées à Lésigny (Seine-et-Marne) et à Cergy-Pontoise (Val-d’Oise). Si ces dernières sont toujours à leur place, la première a été sciée au niveau des chevilles, avant d’être chargée dans un camion. Selon les brigades de gendarmerie chargées de l’enquête, elle aurait suscité la convoitise d’un amateur d’art ou de voleurs de métaux. En effet, ce symbole d’une société nouvelle était en bronze.

Marie-Laure Makouke

Photo Alex Garcia

VOIR AUSSI

Femme-Loire : un projet de statue géante fait polémique à Tours