Citrons, ados et Obama : 8 podcasts extras pour booster votre été

8 podcasts pour booster votre été.
8 podcasts pour booster votre été.
Cet été, on s'accroche aussi bien à notre casque audio qu'à notre crème solaire. A l'ombre, on profite de nos insomnies caniculaires pour rattraper les meilleurs podcasts. Et il y en a plein, de supers créations sonores à streamer.
A lire aussi

Escales fantastiques et tirades girl power, créations féministes et digressions pop à souhait... Et si le vaste champ du podcast était notre remède à l'abominable torpeur qui nous envahit cet été ? Une menthe à l'eau à proximité, on savoure ces voix pleines de savoirs, de dérision et d'irrévérence. Pour une audiothèque plus audacieuse, suivez le guide.

Le plus ci(tron)né : "The Lemon Adaptation Club"

Sous cette appellation citronnée se cache un podcast ciné collégial. Comme l'indique - en partie - son titre, le Lemon Adaptation Club s'attarde principalement sur les adaptations à l'écran des oeuvres littéraires. On y parle de Steven Spielberg et d'Alan Moore (The Watchmen), de Jane Austen (une lecture idéal de pandémie) et de Game of Thrones. L'occasion de (re)découvrir la littérature de Gillian Flynn (à qui l'on doit le polémique Gone Girl), les exploits des Charlie's Angels et l'érotisme du Mademoiselle de Park Chan-wook. Le tout est animé par Océane Zerbini, que les auditrices et auditeurs de l'émission de pop culture Blockbusters connaissent bien.

Le plus hype : "Michelle Obama Podcast"

Des personnalités qui "podcastent", cela n'a rien de très révolutionnaire. Oui, mais quand l'ancienne First Lady s'y met, cela a tout d'un événement médiatique. Avec le "Michelle Obama podcast" diffusé en exclu sur Spotify, la principale concernée partage une prose qu'on lui connaît : inspirée et empouvoirante. Au micro, l'autrice évoque aussi bien la pandémie de coronavirus que les protestations qui ont bousculé l'Amérique après la mort de George Floyd. Dans le premier épisode, elle invite même un hôte de taille pour pousser la discute : son bien aimé Barack. Des ondes qui changent forcément des actuels tweets présidentiels.

Le plus intimiste : "Les gens qui doutent"

"Les gens qui doutent", podcast intimiste et (très) drôle.

Vous aimez la magnifique chanson d'Anne Sylvestre, ne vous reste plus qu'à découvrir les entretiens intimes de la stand-upeuse Fanny Ruwet. Soit une suite d'échanges posés en compagnie de la journaliste Eva Bester (Remède à la mélancolie), la chanteuse Coeur de Pirate, la comédienne Sophie-Marie Larrouy... Le plus intéressant dans ces "gens qui doutent", ce sont leurs failles (timidité, lose, vague à l'âme), saisies avec bienveillance et humour. Des introspections solaires pour un été plus zen.

Le plus drôle : "Vulgaire"

Des podcasts de vulgarisation, on en connaît plein, mais peu sont aussi drôles que le concentré de culture de Marine Baousson. Avec le bien nommé Vulgaire, l'humoriste et comédienne passe au crible personnalités et thématiques plurielles. Les mots-clés ? Greta Thunberg et Valérie Damidot, art brut et franc-maçonnerie, Fabien Olicard et tortues ninjas... Un sacré casting. Tout en nous assurant un véritable "été apprenant" (comme dirait l'autre), s'attardant aussi bien sur le monde des abeilles que sur l'histoire de la radioactivité, l'artiste détonne par sa dérision salutaire. On valide.

Le plus osé : "Mes quatorze ans"

Certainement l'un des podcasts les plus audacieux du moment. Un jour, la trentenaire Lucie Mikaelian a ressorti son journal intime d'ado de ses tiroirs. Au micro, elle relate donc ses déboires de jeune fille de quatorze ans. Entre cri(se)s du coeur et fantasmes sexuels, langage cru à souhait et références générationnelles bien senties (Saez, ça fait mal), ces pages noircies racontent une certaine idée du "teen spirit" par le biais de sa narratrice impudique, désirante voire carrément "obsédée sexuelle", comme elle l'énonce elle-même. Un témoignage rare qui dégomme bien des tabous.

Le plus Beaux Arts : "Le sens de la visite"

Quand les citadins s'envolent en vacances et que la canicule persévère, rien de tel que les galeries des musées pour rafraîchir le corps et l'esprit. Et pour accompagner ces escales sereines, arpentez donc ces Sens de la visite, focus appliqués sur celles et ceux qui font l'art : commissaires d'exposition et visiteuses, artistes et guides. Un panoptique sensible et émotionnel des tableaux qui se regardent autant qu'ils se vivent. On ne saurait trop vous recommander "Le faussaire est dans le vrai", entretien passionnant avec le "faussaire de génie" Guy Ribes. Une certaine histoire de l'art.

Le plus fun fact : "Devenir Lady Memory"

Si vous avez aimé l'excellente série narrative Qui m'a filé la chlamydia ?, vous connaissez déjà l'univers de la podcasteuse Anouk Perry et son goût pour les sujets insolites. On change de registre avec sa dernière création originale, Devenir Lady Memory, tour d'horizon ludique et immersif des nuances infinies de la mémoire humaine. Comment muscler nos méninges façon Stallone ? En quoi consistent les compétitions de mémoratisation ? Quelle histoire revêt donc nos moyens mnémotechniques ? Autant de mystères résolus avec érudition et légèreté. Ou comment apprendre tout en s'amusant.

Le plus dépaysant : "Bourlinguez"

Cet été, on s'abreuve de podcasts-voyages pour s'évader sans bouger de notre chambre (et de notre ventilo). Aux côtés de créations audio comme Les Baladeurs, La Bougeotte et Traverser la frontière, Bourlinguez privilégie les témoignages des globe-trotters. Des récits de vie narrés avec authenticité - on est loin des éternelles visions carte-postale. Nicaragua, Népal, Canada, Japon, Costa Rica... Les escales s'alternent et les anecdotes aussi.