7 raisons pour lesquelles Michelle Obama est devenue un rôle-modèle

Michelle Obama pendant la campagne pour Hillary Clinton en octobre 2016
Michelle Obama pendant la campagne pour Hillary Clinton en octobre 2016
Dans cette photo : Michelle Obama
Michelle Obama est devenue depuis l'arrivée de son mari au pouvoir une icône pour de très nombreuses femmes à travers le monde. A l'occasion de la sortie de ses mémoires, intitulées "Becoming", voici les raisons qui font d'elle un rôle-modèle.
A lire aussi

Michelle Obama sort ses mémoires Becoming ("Devenir") ce 13 novembre. Cette avocate est bien sûr connue pour son rôle très actif auprès de son mari président des États-Unis, Barack Obama. Mais pas seulement. Elle est devenue un modèle pour des milliers filles et femmes à travers le monde.

Michelle Obama inspire de part son parcours et son discours. Descendante d'esclaves, issue d'une famille modeste de Chicago, elle a montré à tout le monde que l'on peut réussir à force de travail. Voici toutes les raisons pour lesquelles Michelle Obama est un modèle.

Elle est un modèle pour les filles et les femmes afro-américaines

Michelle Obama est devenue la première First lady noire à la Maison Blanche.

Elle en tire une phrase qu'elle a prononcée lors d'un discours à la convention démocrate en 2016, à la fin des deux mandats de son mari Barack Obama : "L'histoire qui m'a amené ici ce soir. L'histoire de générations de gens qui ont ressenti le fouet de l'esclavage, la honte de la servitude, le fléau de la ségrégation mais qui ont continué à espérer et à faire ce qui devait être fait pour que je me lève chaque matin dans une maison qui a été construite par des esclaves".

Par son parcours, Michelle Obama a montré la pluralité des destins possibles pour les femmes racisées, pour elles-mêmes et pour les autres. Si l'on retient qu'elle est la première First lady noire de l'Histoire des États-Unis, elle est aussi seulement la troisième femme de président à être diplômée d'un master. Après avoir étudié le droit à Princeton et à Harvard, elle s'est spécialisée dans le marketing et la propriété intellectuelle.

En mars dernier, la photo de la petite Parker Curry, trois ans, était devenue virale. Sa mère avait posté un cliché de la fillette hypnotisée par le tableau de Michelle Obama à la National Portrait Gallery de Washington.

La petite Parker Curry symbolise cette phrase de Michelle Obama, prononcée lors du discours d'inauguration de son portrait. Elle pensait alors aux filles "qui, dans les années à venir, viendront ici voir l'image de quelqu'un qui leur ressemble, accrochée au mur d'une grande institution américaine. Et je sais l'impact que ça aura sur leur vie parce que j'étais une de ces filles."

Elle a lutté contre l'obésité

Aux États-Unis, 40 % des adultes et 18 % des enfants sont obèses. Pour combattre ce fléau, Michelle Obama a lancé en 2010 la campagne contre l'obésité et pour le bien manger "Let's Move" ("Bougeons"). Pour motiver ses concitoyen·nes, elle se met en scène en train de faire du sport, de boxer et de faire des exercices, elle danse dans l'émission d'Ellen DeGeneres et fait aménager un potager bio dans le jardin de la Maison Blanche.

Elle embarque la chanteuse Beyoncé dans l'aventure qui sortira le tube Move Your Body dont le clip est tourné dans une cantine scolaire avec des jeunes.

Elle donne des leçons de sororité

Michelle Obama donne aux femmes de l'inspiration. Elle est aussi un modèle de sororité. A l'occasion de la sortie de ses mémoires, elle s'est confiée lors d'un entretien à la journaliste Robin Robert d'ABC News sur ses fausses couches.

"Je me sentais perdue et seule. J'avais le sentiment d'avoir échoué. Je ne savais pas que les fausses couches étaient si fréquentes parce qu'on n'en parle pas. C'est l'une des raisons pour lesquelles je pense que c'est important de dire aux jeunes mères que les fausses couches arrivent."

Après avoir raconté son expérience traumatisante, elle a lancé un appel au partage d'expérience entre femmes : "Je pense que c'est la pire chose que nous nous faisons entre femmes, c'est de ne pas partager la vérité sur nos corps et de comment ils fonctionnent et de comment ils ne fonctionnent pas."

Dans cette interview à coeur ouvert, Michelle confie également avoir eu recours à des fécondations in vitro pour concevoir ses deux filles, Sasha et Malia.

Elle s'engage pour l'éducation des filles

Michelle Obama s'est toujours battue pour que chaque petite fille croit en son potentiel. Elle est passée au niveau supérieur en lançant en octobre dernier l'organisation Global Girls Alliance, au sein de la fondation Obama. Dans un entretien à NBC lors du lancement de l'initiative, elle déclare : "Quand on éduque une fille, on éduque une famille, une communauté, un pays".

Dans un clip de promotion de l'organisation, Michelle Obama s'est mise en scène sur fond de reprise de Respect de la chanteuse Aretha Franklin disparue le 16 août 2018.

Elle s'est aussi engagée dans la campagne "Better Make Room" qui encourage les lycéen·nes à s'inscrire à l'université et à persévérer dans les études.

Michelle obama dans un clip de lancement de la Global Girls Alliance
Dans cette vidéo : Michelle Obama

Elle met à mal les clichés racistes

Les femmes afro-américaines sont encore trop souvent victimes des clichés racistes. Celui de la "femme noire en colère", qui parle fort, qui n'a aucune manière, qui est agressive. Celui de la "mama" femme au foyer ou celle qui évolue dans un milieu défavorisé, avec une tripotée d'enfants et qui se repose sur l'aide sociale.

Michelle Obama a montré un modèle différent et positif à ceux qui n'ont que des caricatures en tête.

Elle combat aussi le racisme dans ses discours et ses actes. Son principal ennemi en ce moment est l'actuel président Donald Trump, qui avait alimenté les rumeurs sur l'acte de naissance de Barack Obama. Il avait insinué que ce dernier n'était pas Américain.

Michelle déclare dans ses mémoires qu'elle "ne pardonnera jamais" à Trump d'avoir alimenté cette haine xénophobe contre son mari et qui aurait pu mettre sa famille en danger. Elle qualifie cet épisode de "fou et mesquin. Le sectarisme et la xénophobie sont à peine dissimulés".

Elle est une icône de la mode

Si on ne doit pas réduire Michelle Obama à des bouts de tissus, il faut quand même remarquer qu'elle a eu une influence particulière dans le domaine de la mode. Elle a été classée deux années de suite en 2007 et 2008 parmi les dix personnes les mieux habillées du monde par le magazine Vanity Fair.

Michelle Obama a aussi profité de sa notoriété et de son exposition médiatique pour défendre l'industrie de la mode américaine mais également africaine en portant des pièces de la Ghanéo-américaine Mimi Plange ou encore des Nigérian·es Duro Olowu et Amaka Osakwe. Elle est la deuxième femme de président à faire la couverture de Vogue en 2009, après Hillary Clinton.

Michelle Obama est aussi connue pour ses tenues de marques plus populaires. En 2012, lors de la victoire de son mari pour un second mandat, la photo d'elle portant une robe à 69 euros, réalise le record de retweets de la plateforme Twitter.

Couverture Vogue de mars 2009
Couverture Vogue de mars 2009
Dans cette photo : Michelle Obama

Elle inspire même... Melania Trump

Michelle Obama est tellement iconique qu'elle pourrait même être une source d'inspiration pour la femme de l'actuel président des États-Unis. Melania Trump qui a fait montre d'une certaine résistance à son mari par le passé, a en effet surpris en 2016 dans son discours lors de l'investiture républicaine de son mari. Elle y reprenait des pans entiers du discours de Michelle Obama datant de 2008.