Société
Michelle Obama sera-t-elle la première Présidente des Etats-Unis ? On peut l'espérer pour certaines raisons
Publié le 4 juillet 2024 à 19:49
Par Clément Arbrun | Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
Alors que les partisans démocrates souhaitent le retrait de Joe Biden, le nom de "Michelle Obama" revient comme un refrain. La seule opposition crédible face à l'inévitable réélection de Donald Trump ?
Michelle Obama sera-t-elle la première Présidente des Etats-Unis ? On peut l'espérer pour certaines raisons
Michelle Obama sera-t-elle la première Présidente des Etats-Unis ? Alors que bien des soutiens démocrates désirent le retrait de Joe Biden de la course électorale à la présidentielle, un nom revient sur toutes les lèvres, celui de Michelle Obama. Il faut dire que l'ex Première dame est une icône en son pays. Autrice, host de podcasts, femme d'affaires, femme de convictions, "role model"... Et si c'était la seule opposition crédible face à Donald Trump ? On peut s'interroger alors que la réélection de Donald Trump, républicain conservateur opposé à bien des droits fondamentaux (des femmes, des minorités) semble inévitable. Cependant, les Américains sont-ils prêts à élire une femme ? Il y a deux courses à la présidentielle de cela, le peuple américain n'avait pas forcément érigé Hillary Clinton, candidate démocrate, en valeur sûre. Michelle Obama suscite-t-elle davantage l'unanimité ?
La suite après la publicité

On connaît l'adage, tellement galvaudé qu'il semble presque ridicule aujourd'hui : derrière chaque grand homme, il y a une grande femme. Et si derrière chaque Président, il y avait une Présidente ? 

On s'interroge à l'heure où controverses diverses, affaires judiciaires, soucis de santé dus à un âge avancé et débats tumultueux semblent exclure Joe Biden de l'actuelle course à la présidentielle états-unienne... Et que bien des voix partisanes insistent sur l'évidence d'une candidature alternative : celle de Michelle Obama !

L'ancienne Première dame est loin, très loin de n'être que cela. First Lady certes, mais aussi avocate d'expérimentée aux études prestigieuses, autrice (d'un best seller : son autobiographie), voix familière des podcasts américains, "role model", comme on le dit outre-atlantique, dans le domaine des icônes afro-américaines, des femmes d'affaires, des femmes de convictions et des personnalités médiatiques... 

Michelle Obama a déjà été dépeinte dans la fiction (sous les traits de la grande Viola Davies), est elle-même apparue dans certaines (des séries à succès), fait sensation de conférences en interventions télés... Et un tout nouveau sondage l'affirme : seule Michelle Obama pourrait battre Donald Trump. 

Oui, c'est très sérieux : c'est carrément une enquête Ipsos qui à quelques mois de l’élection présidentielle décoche cette assertion définitive. En cas de confrontation face à l'ancien Président républicain et hyper conservateur, Michelle Obama pourrait obtenir jusqu'à 50 % des voix. Peut-on y croire ? Peut être : 1 070 personnes ont eu l'opportunité de participer à cette enquête d’opinion. Et délaissent volontiers Joe Biden au profit de "Madame Obama".

Michelle Obama, "la Maman de l'Amérique, pragmatique, à l'écoute et aimée", demeure une figure populaire outre-atlantique et pourrait s'imposer dans une course à la présidentielle

Alors que l'on aurait davantage envisagé comme éventualité au profil de Joe Biden sa Vice Présidente, Kamala Harris - première Vice Présidente de l'histoire des Etats-Unis, rappelons-le - il semblerait que la personnalité de Michelle Obama soit plus forte et moins clivante dans l'imaginaire américain. Quand bien même tout sondage doit être pris avec un maximum de pincettes, d'autant plus dans un contexte électoral de sur-médiatisation politique, naturellement riche en pronostics. 

D'autant plus que si Michelle Obama demeure une figure fédératrice outre-atlantique, tout du moins pour une large partie de l'électorat démocrate, la possibilité de voir Joe Biden renoncer à une course qui a déjà largement commencé semble être de l'ordre de la pure hypothèse. 

Et ce malgré le fait que le sondage de l'Institut propose plusieurs noms afin d'appuyer cette éventualité, en suggérant que le gouverneur de Californie Gavin Newsom et le gouverneur du Kentucky Andy Beshear, pour ne citer qu'eux, pourraient également affronter avec ferveur Donald Trump dans la perspective de la Maison Blanche. Mais aucun n'atteindrait un score égal à celui de Michelle Obama, assène l'IPSOS !

Un désistement de l'ex Vice Président (sous Obama, d'ailleurs) est-il crédible ? Le Parti Démocrate a annoncé partager sa décision publiquement le 19 août prochain à ce sujet, problématique des plus épineuses alors que les médias US ne cessent de feuilletonner le moindre écart ou oubli de Joe Biden, source de discorde et de quolibets.

Et Michelle Obama, alors ? Très souvent questionnée à ce propos, elle a toujours affirmé sa réticence à l'idée d'être Présidente. En 2016 d'ailleurs, la question était déjà sur toutes les lèvres. Des sondages dévoilaient l'étendue toujours vive de sa popularité. Et sur les ondes d'Europe 1, Jean-Eric Branaa, spécialiste des États-Unis, théorisait : "Michelle Obama apporte le rêve et l’histoire qui manque à une figure politique comme Hillary Clinton. Sa force, c’est justement d’incarner la politique non-politicienne. Lorsqu’elle s’attaque à Donald Trump, elle ne s’attaque pas aux républicains. Elle n’est pas clivante et c’est ce que le gens aiment et recherchent. Elle incarne la Maman de l’Amérique, pragmatique, attentive, à l’écoute… C’est évidemment une figure qui touche le peuple américain. Elle est une inspiration pour beaucoup de gens"

Une inspiration qui, apparemment, ne s'est pas tarie... 

Mots clés
Société News essentielles Femmes engagées Politique Etats-Unis
Sur le même thème
La première présidente élue du Mexique a un but : lutter contre le machisme et les violences faites aux femmes
femmes
La première présidente élue du Mexique a un but : lutter contre le machisme et les violences faites aux femmes
3 juin 2024
Cette cheffe n'embauche que des femmes dans sa cuisine (et ça rend fous certains) play_circle
Société
Cette cheffe n'embauche que des femmes dans sa cuisine (et ça rend fous certains)
21 mars 2024
Les articles similaires
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé play_circle
Société
"Les porcs !" : pour Adeline Blondieau, il faut "faire le ménage" à la télé
31 janvier 2024
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati play_circle
Société
"Beurette" : un terme abject employé, au calme, pour désigner Rachida Dati
8 février 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news