Pierre Bergé : l'argument dont les pro-mariage gay se seraient bien passés

Pierre Bergé : l'argument dont les pro-mariage gay se seraient bien passés
Pierre Bergé : l'argument dont les pro-mariage gay se seraient bien passés
Dans cette photo : Pierre Bergé
« Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence? », s'interroge Pierre Bergé. Une comparaison qui n'est pas du tout du goût des défenseurs du mariage gay et qui a immédiatement soulevé la polémique sur la Toile.
A lire aussi
Le baiser lesbien marseillais inspire les pro-mariage gay - vidéo
couple
Le baiser lesbien marseillais inspire les pro-mariage gay...


Les femmes, potentielles loueuses d’utérus ? Si le raccourci paraît facile, c’est bel et bien ce que l’on peut retenir des propos maladroits et misogynes de Pierre Bergé. En pleine manifestation dimanche dernier pour le mariage pour tous, le président du Sidaction et fondateur de Têtu, participant au cortège des mobilisés, a ainsi déclaré : «Nous ne pouvons pas faire de distinction dans les droits, que ce soit la PMA, la GPA (gestation pour autrui, ndlr) ou l'adoption. Moi je suis pour toutes les libertés. Louer son ventre pour faire un enfant ou louer ses bras pour travailler à l'usine, quelle différence ? C'est faire un distinguo qui est choquant ». Choquant, c’est bien le mot. Car les propos de l’homme d’affaires ont provoqué un tollé et suscité la gêne dans les rangs des pro-adoption et pro-PMA. Tous se seraient bien passés d’une telle comparaison, que les internautes n’ont pas tardé à pointer du doigt sur Twitter. « Après le mariage pour tous, Pierre Bergé invente la location pour tous et par tous », ironise @G_deLinares, tandis que Mel036 s’indigne : « Bien sûr, je vais louer mon utérus. Je suis un incubateur sur pattes. Les lois de la bioéthique, ça lui dit quelque chose à Pierre Bergé ? ».

« Pierre Bergé compare le ventre des femmes à un magasin Kiloutou »

Surprise : on entend peu les féministes, pourtant souvent les premières à rebondir sur ce types de propos jugés misogynes. « Hey @osezlefeminisme, vous attendez quoi pour répondre aux propos de Pierre #Bergé? C'est quand on a vraiment besoin de vous que vous vous taisez!! », interpelle @lerougebaiser. « C'est parce que les mères porteuses sont pauvres que les féministes ne manifestent pas devant les bureaux de Pierre Bergé ? Où sont-elles ? », interroge @valerieboyer13, tandis que @MdameMichu écrit : « Pierre Bergé qui compare le ventre des femmes à un magasin Kiloutou et aucune féministe ne s'en offusque ... ». Il semble bien en effet que Pierre Bergé et sa phrase de trop gênent. Car en souhaitant apporter son soutien aux revendications des partisans du mariage et de l’adoption pour tous, il a non seulement égratigné leur cause, mais également soulevé un débat tabou. En effet, si certaines associations comme celle des parents et futurs parents gays et lesbiens (APGL) revendiquent la légalisation de la gestation pour autrui, une majorité de celles qui militent pour le mariage pour tous récusent la GPA, qui est « interdite pour les couples hétérosexuels mariés ; et le sera également pour les couples homosexuels mariés ». « Avec ce genre de saillies, Pierre Bergé nuit à la cause qu'il défend en proposant d'introduire la marchandisation du corps », analyse ainsi sur Twitter @Syl_Pol. Et résume ainsi la crainte des défenseurs du mariage homosexuel de voir ce nouveau débat assimilé à celui de l’union pour tous.

Crédit photo : Abaca

VOIR AUSSI

Manifestation pour le mariage gay : "C'est un sujet rassembleur, pas sectaire !" 
Mariage gay : l'annonce de Christiane Taubira surprend associations et ministres
Mariage gay : les couples homosexuels à la noce avant fin 2013 
Mariage gay : ces politiques qui s'y opposent et leurs arguments
Mariage gay : Nadine Morano ne se sent "pas obligée de marier tout le monde"
Mariage gay : les deux visages des anti