Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

"N'importe quoi !": pour l'actrice lesbienne Rebel Wilson, pas besoin d'être gay pour jouer un personnage gay !

Publié le Mardi 04 Juin 2024
Clément Arbrun
Par Clément Arbrun Journaliste
Passionné par les sujets de société et la culture, Clément Arbrun est journaliste pour le site Terrafemina depuis 2019.
"N'importe quoi !": pour l'actrice lesbienne Rebel Wilson, pas besoin d'être gay pour jouer un personnage gay !
11 photos
Les personnages gays de films et séries doivent-ils être forcément interprétés par des artistes gays ? Pas forcément, soutient l'actrice lesbienne Rebel Wilson...
À lire aussi

Rappelez-vous, c'était il y a deux ans déjà : Rebel Wilson, la star de la franchise "Pitch Perfect", défrayait la chronique en faisant... Son coming out lesbien. "Je pensais que je cherchais un prince Disney... mais peut-être que ce dont j'avais vraiment besoin pendant tout ce temps, c'était une princesse Disney", décochait-elle alors sur Instagram. Clin d'oeil, clin d'oeil.

Et depuis, celle qui a trouvé son idylle en compagnie de la styliste Ramona Agruma ( "Nous avons parlé au téléphone pendant des semaines avec Ramona avant de nous rencontrer enfin en vrai. C'était un peu old school, très romantique", témoignait-elle avec beaucoup de tendresse) s'est volontiers exprimée sur la cause LGBT. Sur les ondes de BBC Radio 4, relate Entertainment Weekly, elle a même répondu à une question très épineuse.

Une question qui ne cesse de faire débat au sein de la communauté queer, auprès des personnes homosexuelles, lesbiennes, bisexuelles... A savoir : Faut-il être forcément gay pour incarner un personnage gay à l'écran ?

Rebel Wilson réveille un vieux débat sur la crédibilité des stars hétéros qui campent des personnages LGBTQ

Rebel Wilson, qui dit vivre "une relation vraiment saine" avec sa compagne, répond à ce mystère avec une affirmation dépourvue de toute ambiguïté : non ! "L'idée selon laquelle seuls les acteurs hétérosexuels peuvent jouer des rôles hétérosexuels, et les acteurs homosexuels des rôles homosexuels, et bien c'est, à mon avis, totalement absurde !", assure avec conviction la star australienne. Un sujet qui fâche.

Car cette interrogation pose une autre question, celle de la visibilité lesbienne. Qui n'est pas si courante sur nos écrans. En salles le 12 juin prochain, le jubilatoire ovni "Love Lies Bleeding" corrige ces manquements : une star lesbienne, Kristen Stewart, y porte sur ses épaules un projet notamment traversé par une love story entre femmes. C'est audacieux, représentatif, par les concernées, pour les concernées, la cohérence est totale et plus encore, militante. Mais ce n'est pas toujours le cas.

"Moi je pense que vous devriez pouvoir jouer n'importe quel rôle, celui que vous voulez. Ce n'est donc pas vraiment une question de genre", soutient cependant Rebel Wilson. "Mais je pense toujours que dans la comédie, votre travail consiste à constamment flirter avec cette ligne de ce qui est acceptable. Parfois, vous franchissez le pas, mais en fin de compte, vous essayez de divertir les gens. Si vous cherchez à rester dans votre zone de confort, vous n'obtiendrez pas une bonne comédie"