Pervers narcissique : Fred et Marie, l'histoire d'un couple sur huit, refait le buzz

Pervers narcissique : Fred et Marie, l'histoire d'un couple sur huit, refait le buzz
Pervers narcissique : Fred et Marie, l'histoire d'un couple sur huit, refait le buzz
Dans cette photo : Fred
Diffusé en 2011, le spot contre les pervers narcissique « Fred et Marie » refait parler de lui sur la toile à l'occasion du plan contre les violences conjugales présenté par Najat Vallaud-Belkacem. L'association belge contre la violence psychologique à l'origine de cette campagne de sensibilisation, rappelle qu'un couple sur 8 est concerné par « cette violence plus insidieuse ».
A lire aussi
Pervers narcissique : comment échapper au roi des connards ?
News essentielles
Pervers narcissique : comment échapper au roi des...


« C'est l'histoire de Fred et Marie. Elle était belle, l'histoire. "Mon Fred", "Ma Marie", tout ça. Et puis un très sale truc les a rongés, tous les trois, Fred, Marie et l'histoire. Jusqu'à ce que tout vire au cauchemar. Le très sale truc, c'est que Fred est devenu le propriétaire de Marie, de sa vie, de son corps, de son apparence, de ses mots, de ses goûts… » Ainsi commence le pitch du spot réalisé par l’association contre les pervers narcissiques. Le court-métrage met en scène un couple en apparence ordinaire, mais le comportement de Fred va rapidement trahir celui d’un pervers narcissique qui ne cesse d’harceler Marie, sa compagne. Rabaissée devant tous ses amis, Marie, conseillée par l'un d'eux, ose pourtant un affront à Fred : celui de revêtir la robe qu’elle avait choisie avant qu’il ne lui en impose une autre. Mais face à cette offense, son compagnon porte un coup sur la table, un coup qui laisse présager que d’autres pourraient suivre. Et la scène s’arrête là.


Le spot propulsé sur les réseaux sociaux

Pour Alexandra Adriaenssens, directrice de l'Egalite des chances en Fédération Wtrallonie-Bruxelles, il est important de montrer cette violence psychologique, « celle qui vient avant les coups ». Avec sa collaboratrice, Deborah Kupperberg, elle a donc créé cette fiction audiovisuelle, loin d’imaginer un tel retentissement : « Avec Fred et Marie, on a voulu sortir du cliché de la femme battue avec l'oeil au beurre noir. Et là, via notamment les réseaux sociaux, on a vu beaucoup de réactions du genre ''Marie, c'est moi'' », précise Alexandra. Face à de nombreuses réactions, l’association avait donc décidé de diffuser la suite du spot début 2012, désormais baptisé « Marie et Fred ». Après leur publication sur les réseaux sociaux en 2011, les spots refont le buzz aujourd’hui, 2 ans plus tard alors que Najat Vallaud Belkacem vient d'annoncer son plan de lutte contre les violences faites aux femmes, réactualisant ces courts-métrages. Un troisième volet devrait être diffusé d’ici peu.

Manon Adoue

VOIR AUSSI

Huîtres Arcachon Cap-Ferret : la vidéo qui fait le buzz
Paraplégique, elle marche de nouveau grâce à un exosquelette - en vidéo
Violences conjugales : les Fatals Picard s'engagent avec "gros con" - vidéo