La Cnil interdit la vidéosurveillance des établissements scolaires

La Cnil interdit la vidéosurveillance des établissements scolaires
La Cnil interdit la vidéosurveillance des établissements scolaires
La Cnil vient de déclarer la guerre aux caméras de surveillance, importunes dans les établissements scolaires : cinq écoles sont dans le collimateur et risquent une amende de 150.000€.
A lire aussi

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) vient de mettre en demeure cinq établissements scolaires, dans lesquels les faits et gestes des élèves sont surveillés par vidéo. D'après l'institution, seules des circonstances exceptionnelles peuvent justifier la mise en place de tels dispositifs.
Sans nommer les établissements incriminés, la Cnil souhaite que l'usage de la vidéosurveillance soit autorisé dans les établissements scolaires victimes d'actes de malveillance fréquents et répétés. La Cnil recommande également que la sécurité soit assurée par le personnel. La sécurisation des biens et des personnes peut être obtenue par la mise en œuvre de moyens moins intrusifs, comme par exemple la sécurisation renforcée des accès de l'établissement ou la configuration du dispositif de vidéosurveillance limitée à ces seuls accès.

(Source : france-info.com)

Géraldine Bachmann

VOIR AUSSI

Harcèlement scolaire : Luc Chatel veut humaniser l’école
Harcèlement scolaire : des petites violences lourdes de conséquences
Rythmes scolaires : des vacances d’été raccourcies de 15 jours

L’INFO DES MEMBRES

La loi Loppsi 2 définitivement adoptée par le Parlement