Zlatan Ibrahimovic : des faux tatouages pour la bonne cause

Zlatan Ibrahimovic : des faux tatouages pour la bonne cause
Zlatan Ibrahimovic : des faux tatouages pour la bonne cause
Samedi dernier, les supporters du PSG ont découvert que leur attaquant vedette, Zlatan Ibrahimovic, comptait une cinquantaine de nouveaux tatouages sur le torse. Des tatouages éphémères qui témoignent de l’engagement caritatif du footballeur.
A lire aussi
Cette instagrammeuse dévoile sa cellulite pour la bonne cause
News essentielles
Cette instagrammeuse dévoile sa cellulite pour la bonne...


On peut être footballeur professionnel, gagner des millions d’euros et se soucier des personnes dans le besoin. Zlatan Ibrahimovic l’a prouvé le week-end dernier. En effet, samedi, après avoir ouvert le score face à Caen sur la pelouse du Parc des Princes, la vedette du Paris-Saint-Germain a fêté sa réalisation en enlevant son tee-shirt, exhibant alors plusieurs dizaines de nouveaux tatouages que ses fans ne lui connaissaient pas.

« Si j'avais pu j'aurais mis tous les noms sur mon corps »

Le lendemain, le Suédois a expliqué que ces prénoms tatoués sur son torse - de manière éphémère - visaient à attirer l'attention de l'opinion publique sur le problème que représente la faim dans le monde. Ambassadeur du World Food Programme, un programme des Nations Unies qui lutte contre ce fléau, il voulait ainsi mettre un coup de projecteur sur les 805 millions de personnes qui souffrent de malnutrition dans le monde, parmi lesquelles de nombreux enfants.  « Si j'avais pu j'aurais mis tous les noms sur mon corps. J'en ai mis cinquante. Je suis grand. Mais pas aussi grand », a expliqué le footballeur qui, pour avoir ôté son tee-shirt sur le terrain, a écopé d’un carton jaune qui le privera du prochain match. « Une suspension à cause du carton ? Mais face à cette souffrance dans le monde, je veux bien prendre un carton rouge », a-t-il assuré, expliquant que son geste avait été spontané.  

À noter que Zlatan Ibrahimovic explique plus longuement son engagement envers cette association dans une vidéo de trois minutes mise en ligne le 15 février sur Youtube et appellent ses supporters à travers le monde à venir en aide aux personnes qui en ont vraiment besoin.