La Voix De l'Enfant

La Voix De l'Enfant
La Voix De l'Enfant
Dans cette photo : Carole Bouquet
Depuis 1981, la Voix de l'Entant fédère des associations qui se battent pour la défense des droits des enfants du monde. Autour de la présidente Martine Brousse et de la porte-parole Carole Bouquet, les bénévoles oeuvrent par le biais d'actions concrètes : soutien scolaire, aide aux familles, programmes de santé...
A lire aussi

Qu'est-ce que La Voix De l'Enfant ?

28 ans d'existence, 75 associations, 96 pays, et des millions d'enfants à défendre.

La Voix De L'Enfant, c'est " une plateforme où les petites et moyennes associations travaillent en réseau pour défendre les enfants ", explique la présidente de l'association, Martine Brousse. Ce qui les réunit, ce sont des valeurs communes. " Tout enfant est vulnérable et a besoin d'une protection particulière. Mais pas à n'importe quel prix ".

La première de ces valeurs, fondamentale, est l'attachement aux droits de l'homme. Or, ceux-ci seront d'autant plus garantis demain que les enfants sont respectés aujourd'hui.

Cela apparaît possible sans victimiser les jeunes en détresse. " Nous refusons par exemple de montrer des photos d'enfants abîmés par la guerre, tranche Martine Brousse. Elles ne sont pas nécessaires aux gens pour comprendre. Et puis, c'est ça, l'espoir ! "

Les actions

" Pas de coup de poing. Le droit et le terrain pour la protection de l'enfant ". La présidente énonce cette phrase comme un credo. " Le terrain ".

Via les associations, en fonction des spécialités de celles-ci, La Voix De l'Enfant est présente auprès des familles de plusieurs manières. Ecoute téléphonique, soutien scolaire, animations culturelles et sportives, aide aux familles des enfants malades, programmes de santé...

Pour les professionnels, elle propose des programmes de formation spécifique, car " il est nécessaire de travailler en pluridisciplinarité, pour éviter que l'enfant ait de nombreux interlocuteurs différents et risque de perdre ses repères ". L'association peut aller jusqu'à se constituer partie civile dans des actions de justice, afin de " faire évoluer le droit ".

En France

En France, deux grands projets sont destinés à prendre de l'envergure. D'une part, La Voix De l'Enfant finance au sein des établissements hospitaliers la création d'unités d'accueil médico-judiciaires (UAMJ), où des professionnels écoutent les enfants victimes. Une vingtaine d'UAMJ existe déjà et une dizaine supplémentaire devrait voir le jour en 2009.

D'autre part, elle soutient la création de salles d'audition protégée, aussi bien au stade de l'instruction d'une affaire passée en justice que de l'enquête préliminaire. Le but : éviter une confrontation directe entre un enfant et son agresseur présumé. L'affaire peut suivre son cours grâce à un système de visioconférence, tandis qu'auparavant les victimes et les présumés coupables auront été entendus dans des lieux distincts. C'est déjà possible au tribunal d'Angers, d'une part, et en Lozère, d'autre part. Quatre salles d'audition protégées supplémentaires pourraient ouvrir dans les prochains mois.

A l'étranger

Au niveau européen, La Voix De l'Enfant coordonne un réseau d'associations actuellement penché sur la question des conditions les plus souhaitables pour le recueil de la parole enfantine. Objectif à terme : mettre en place une coopération judiciaire européenne.

A l'étranger, priorité à l'état civil.

La Voix De l'Enfant est présente sur le terrain par le biais des associations. Au-delà de nos frontières, " la priorité est celle de l'état civil ", affirme la présidente, Martine Brousse. Dans de nombreux pays, certains enfants ne sont pas enregistrés à la naissance : " Cela revient à dire qu'ils n'existent pas. Dans cette mesure ils ne peuvent pas avoir accès aux soins et sont les premiers touchés par les trafics en tous genres. "

Contacter l'association

Etre écouté et conseillé

Une permanence juridique est assurée tous les mercredis de 14H30 à 18H00 au 01 40 22 03 05.

Etre mis en relation avec des spécialistes

Un numéro est à disposition : le 86 49 ou 0800 97 86 49.

Soutenir l'association

" Les associations ont besoin de bénévoles. On a besoin de compétences. Des juristes, des avocats ", explique la présidente de La Voix de l'Enfant, Martine Brousse.

Vous pouvez aussi faire un don à l'association : *par chèque à l'ordre de : La Voix De l'Enfant – BP 301 – 75464 Paris Cedex *par virement sur le compte : CCP Paris 15 301 75 P. *

Coordonnées

La Voix De l'Enfant
BP 301
75 464 PARIS Cedex 10
Tél. : 01 40 22 04 22

Président : Docteur Bernard Cordier
Directeur : Martine Brousse
Porte-parole : Carole Bouquet