Start-up : Paris bientôt aussi attractive que la Silicon Valley ?

Start-up : Paris bientôt aussi attractive que la Silicon Valley ?
Start-up : Paris bientôt aussi attractive que la Silicon Valley ?
L'entreprise espagnole Telefónica a demandé au site américain Startup Genome de dresser le palmarès des villes les plus favorables aux start-up. Paris se classe onzième, et deuxième ville européenne derrière Londres. Les atouts de la Silicon Valley seraient-ils désormais en passe d'être concurrencés par la capitale française ?
A lire aussi
Le patron d'Intel s'engage pour une Silicon Valley moins blanche et plus féminine
News essentielles
Le patron d'Intel s'engage pour une Silicon Valley moins...


L’eldorado des start-up ? Encore et toujours la Silicon Valley. Mais de nouveaux centres pour entrepreneurs innovants grandissent et sont prêts à rivaliser avec l’incubateur américain. Paris, deuxième ville européenne derrière Londres pour les start-up, est en onzième position du classement général établi par le site internet Startup Génome pour le géant de la téléphonie espagnole Telefónica. Pour parvenir à ces résultats, Startup Genome a utilisé les informations de près de 50 000 entreprises qui utilisent les bases de données du site. 

Paris aux portes du top 10

Bénéfices, niveaux de production, âge des entrepreneurs : les critères sont variés et nombreux. Les atouts de Paris sont sans conteste ses entrepreneurs très diplômés, 97% contre 42% dans la Silicon Valley, le nombre d’heures travaillées par jour similaire à celui du leader du classement, ses cibles de marché et sa propension à monétiser les technologies. 

En revanche, la capitale française serait à la traîne concernant les sources de financement, difficiles à trouver, ou encore le tarif élevé des logements et des locaux. De plus, selon l’étude de Startup Genome, les entrepreneurs parisiens auraient tendance à utiliser des modèles marchants qui existent déjà. Pas de panique néanmoins, Paris a vocation à développer ce secteur et se classe déjà selon l’institut McKinsey Global dans les 30 villes les plus dynamiques à l’horizon 2025.

New York, capitale des femmes chef d’entreprise

Si cinq territoires américains sont parmi les six premiers du classement, la ville israélienne de Tel Aviv parvient à se hisser en deuxième position avec un haut niveau de formation. À noter que New York, cinquième, est considérée comme la capitale des femmes chef d’entreprise avec 18% de ses entrepreneurs de sexe féminin, contre 10% à la Silicon Valley et seulement 7% à Paris.

VOIR AUSSI

Startup Café de Google : « Tout ce qui promeut l'esprit d'entreprise en France est bienvenu »
Le Web 11 : les Start-up s'affrontent
Journées du patrimoine : les start-up aussi font portes-ouvertes
Women's Forum 2012 : Fleur Pellerin veut voir "plus de femmes dans le numérique"