Deux Français sur trois dépassent régulièrement leur découvert autorisé

Deux Français sur trois dépassent régulièrement leur découvert autorisé
Deux Français sur trois dépassent régulièrement leur découvert autorisé
Les Français auraient-ils du mal à boucler leurs fins de mois ? Selon une étude publiée ce lundi 15 juillet par Panorabanques, comparateur en ligne de frais bancaires, les ménages français seraient de plus en plus nombreux à être à découvert avant la fin du mois. Si pour 65% des Français interrogés, dépasser son découvert autorisé n'est l'affaire que d'une fois par an, 28% des Français avouent être dans le rouge chaque mois.
A lire aussi

Il est de plus en plus difficile, pour beaucoup de Français, de respecter le découvert autorisé par leur banque et de parvenir à boucler sans mal leurs fins de mois. C’est ce que révèle une enquête du comparateur en ligne de frais bancaires Panorabanques. Cette étude, publiée lundi 15 juillet, a été réalisée entre avril 2012 et mars 2013 à partir de données du site web, et auprès d’un échantillon de 16 113 personnes, âgées de 18 à 50 ans.

Selon les résultats de l’enquête, 65% des Français interrogés ont déclaré être à découvert au moins une fois par an. Ils sont 28% à dépasser chaque mois le seuil de découvert fixé par leur banque. Toutefois, certains semblent gérer leurs finances d’une main de maître : près d’un tiers des Français a ainsi déclaré ne jamais être dans le rouge.

Les Français modestes les plus concernés

Selon l’étude réalisée par Panorabanques, les dépassements de découvert sont avant tout l’apanage des Français les plus modestes, dont les revenus net ne dépassent pas 1 500 euros par mois et qui ont, de fait, plus de mal à joindre les deux bouts. Ils sont beaucoup moins fréquents chez les Français dont le salaire atteint 3 000 euros mensuels ou plus : seul un Français sur huit gagnant plus de 3 000 euros par mois a déjà été à découvert.

Autre donnée révélée par l’étude : les comptes dans le rouge semblent davantage concerner les femmes que les hommes. Tandis que ceux-ci sont 24% à dépasser chaque mois la limite de découvert autorisée par leur banque, les femmes sont 32% à en faire de même.

Des frais bancaires de plus en plus importants

Cette enquête de Panorabanques coïncide avec la volonté du Parlement de mieux encadrer les frais bancaires liés notamment à ces dépassements du seuil du découvert autorisé. Manne considérable pour les banques, les frais bancaires pèsent sur les économies des ménages français. Ainsi, selon 84% des sondés, ils représenteraient en moyenne une perte de 240 euros par an. Selon les chiffres du ministère de l’Économie, repris par Le Parisien, les frais bancaires pour les « commissions d’intervention » représenteraient à eux seuls 2 à 3 milliards d’euros d’économie.

D’où la nécessité, pour le Parlement, d’encadrer ces pratiques. Jeudi 11 juillet, députés et sénateurs présents en commission mixte paritaire (CMP) se sont ainsi prononcés, dans le cadre du projet de loi de réforme bancaire, pour la limitation des frais liés aux dépassements de découvert, et sont tombés d’accord pour la mise en place d’un système de double plafonnement qui devrait profiter aux Français les plus modestes.

Ainsi, le vote définitif de la loi bancaire à l’Assemblée le 18 juillet prochain devrait contraindre l’ensemble des banques à limiter à 8 euros par opération les frais liés au dépassement de découvert, contre 8,23 euros en moyenne actuellement. Par ailleurs, les frais bancaires ne pourront plus excéder 80 euros par mois, selon Le Parisien.

VOIR AUSSI

Utilisation frauduleuse de la carte bancaire : que faire ?
Carte bancaire : quels sont les frais à l'étranger ?

Tout savoir sur les frais bancaires

Comment changer de banque ?