Alina Treiger, première femme rabbin en Allemagne depuis l’Holocauste

Alina Treiger, première femme rabbin en Allemagne depuis l’Holocauste
Alina Treiger, première femme rabbin en Allemagne depuis l’Holocauste
Une femme vient d’être ordonnée rabbin en Allemagne. Une première depuis l’Holocauste qui a dévasté la communauté juive.
A lire aussi

Originaire d’Ukraine, Alina Treiger, 31 ans, est devenue rabbin au cours d’une cérémonie dans une synagogue de l’ouest de Berlin début novembre. Elle est la seconde femme à accéder au rabbinat en Allemagne depuis Regina Jones, ordonnée en 1935 et assassinée à Auschwitz en 1944 à l’âge de 42 ans.
Arrivée en Allemagne, il y a de cela 10 ans, elle est originaire d’ex-URSS. Un symbole immense pour la communauté juive. Après la chute du mur de Berlin en 1989, les juifs d’ex-URSS ont émigré massivement vers l’Allemagne ; ils constituent aujourd’hui pas moins de 90% de la communauté juive du pays. Alina Treiger a d’ailleurs affirmé dans son discours qu’elle incarnait « l’union de trois cultures : juive, allemande et celle de l’ancienne URSS. » L’ordination de femmes n’est accessible que dans le judaïsme libéral. Par ailleurs, il faut noter que les premières ordinations de rabbins en Allemagne depuis l’Holocauste n’ont eu lieu qu’en 2006.

VOIR AUSSI

Quand les femmes font bouger les religions