Gravity Cake : recette du gâteau dont tout le monde parle (Vidéo)

Gravity Cake : recette du gâteau dont tout le monde parle  (Vidéo)
Gravity Cake : recette du gâteau dont tout le monde parle (Vidéo)
Après le Mug Cake et autres Angel Cakes, place au Gravity Cake ! Un gâteau suspendu qui remporte un vif succès sur Internet. Mais comment faire pour le réaliser ?
A lire aussi
Coupe du Monde : une vidéo sexiste des supporters brésiliens fait scandale
News essentielles
Coupe du Monde : une vidéo sexiste des supporters...

Décidément, les tendances culinaires les plus folles sont à la mode ces derniers mois. Après les délicieux Angel Cakes, et les originaux Push Cakes, place au non moins étonnant Gravity Cake qui devrait sans la moindre difficulté impressionner tous vos convives. Les petites comme les grands !

Gravity Cake : c’est quoi ?

Mais tout d’abord, vous ne savez peut-être pas ce qu’est un Gravity Cake. Il s’agit en réalité d’un gâteau sur plusieurs étages ou non sur lequel on déverse des bonbons. Jusqu’ici, rien de bien particulier. Mais l’idée du Gravity Cake est de faire croire que les bonbons sont en train de tomber sur le gâteau. Pour cela, il faut planter une tige dans le gâteau et y coller des bonbons. Il suffit ensuite d’ajouter le paquet de bonbons au-dessus de la paille pour donner cette impression de mouvement. On peut aussi réaliser des variantes, selon l’effet désiré. Plus simple à dire qu’à faire ?

Comment faire un Gravity Cake ?

Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez découvrir un pas-à-pas pour confectionner votre propre Gravity Cake en quelques minutes. Pour résumer, il faut tout d’abord confectionner le gâteau souhaité et le laisser refroidir. Une fois qu’il est recouvert de bonbons, on plante une paille (ou une tige) dans le gâteau. Il faudra ensuite recouvrir la paille de chocolat fondu encore tiède afin de pouvoir coller les bonbons sur la paille, un par un. Reste ensuite à ajouter le sachet de bonbons vide au-dessus. S’il ne tient pas, il est possible de l’aider un peu en le gonflant un peu puis en laissant pénétrer la tige / paille au maximum afin de le soutenir.

Toutes les fantaisies, les formes et les garnitures sont évidemment possibles.