Fessée : agressivité et troubles mentaux chez les enfants punis ?

Fessée : agressivité et troubles mentaux chez les enfants punis ?
Fessée : agressivité et troubles mentaux chez les enfants punis ?
Selon une enquête canadienne réalisée sur vingt ans, donner une fessée à son enfant contribuerait à le rendre plus agressif dans sa vie future.
A lire aussi
Marlène Schiappa chez Hanouna : "On ne sait plus vraiment ce qu'elle représente"
News essentielles
Marlène Schiappa chez Hanouna : "On ne sait plus vraiment...


La polémique autour de la fessée revient encore une fois à la une des médias. Une étude canadienne affirme que la fessée rend l'enfant plus agressif envers ses parents, ses frères, ses sœurs, ses amis et même, son futur conjoint. Les chercheurs se sont intéressés aux effets des punitions physiques sur les enfants pendant vingt ans. Il ressort que tous ceux qui recevaient ce châtiment corporel grandissaient en étant agressifs. « Si quelqu'un venait à nous frapper pour changer notre comportement, cela peut nuire à la relation qu'on entretient avec cette personne. Nous pourrions éprouver du ressentiment. Ce n'est pas différent pour les enfants. La fessée n'est pas une chose constructive à faire. », explique l’auteur de l’enquête Joan Durrant.

L’étude révèle en outre que les enfants frappés par leurs géniteurs peuvent se sentir déprimés et dévalorisés et manquer d'estime personnelle. Pire la fessée pourrait entraîner des problèmes de santé mentale comme la dépression, l'anxiété, la toxicomanie, l'alcoolisme. De nombreux pays ont déjà banni la claque sur les fesses. En Suède, au Costa Rica, en Israël, en Tunisie, au Kenya et dans bien d'autres pays, la loi précise que les châtiments corporels sont interdits sur les enfants.

(Source : 7sur7.be)
Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

États-Unis : éloge de la fessée par le pasteur Michael Pearl
Faut-il être plus sévère avec nos enfants ?

Une campagne choc contre les violences éducatives
6 mois de prison avec sursis pour avoir giflé sa fille de 9 ans
Éducation en Chine : Mamans tigres rentrez vos griffes !