Grossesse : la consommation d’alcool nuirait à la fertilité des hommes

Grossesse : la consommation d’alcool nuirait à la fertilité des hommes
Grossesse : la consommation d’alcool nuirait à la fertilité des hommes
Pour celles qui n’étaient pas encore convaincues des effets néfastes de l’alcool pendant la grossesse, voici une nouvelle étude qui établit un lien entre consommation d’alcool de la femme enceinte et fertilité de leurs fils.
A lire aussi

Plusieurs études ont déjà prouvé que les hommes produisaient de moins en moins de spermatozoïdes. A défaut de trouver des raisons génétiques, les chercheurs pointent des facteurs environnementaux. L’un d’eux pourrait être la consommation d’alcool chez les femmes enceintes.

Ainsi, dans une étude publiée récemment dans la revue Human Reproduction, la chercheuse danoise Cecilia Ramlau-Hansen montre que les hommes dont la mère a bu plus d'un verre par jour pendant la grossesse ont une production de spermatozoïdes réduite d'un tiers. Elle va même plus loin : les effets seraient déjà perceptibles à partir de seulement deux verres par semaine, soit 24 grammes d'alcool.

Un tel lien n’avait jamais été mis en évidence auparavant, même si l’on a déjà prouvé que la consommation d'alcool par les femmes enceintes est la première cause de retard mental chez l'enfant à naître, sans lien avec la génétique.

ALLER PLUS LOIN

Alcoolisme : les femmes ne sont pas épargnées

Tous les maux de la grossesse

Obésité infantile : tout se joue dès la grossesse