Les 10 indispensables pour survivre avec un bébé

Les 10 indispensables pour survivre avec un bébé
Les 10 indispensables pour survivre avec un bébé
Bien sûr, vous vous aimiez vous et votre doux et tendre, une envie irrépressible de mélanger vos ADN vous a pris suite à une soirée arrosée au muscadet et de fil en aiguille, 9 mois plus tard, alors que votre gynéco est en train de broder son surnom au bas de votre épisiotomie, vous vous rendez compte, que peut-être vous ne parviendrez pas à survivre à la venue de ce bébé...Sauf si vous avez prévu ces 10 objets indispensables, votre kit de survie parental :
A lire aussi

La tétine

Un bienfait pour VOTRE sommeil, indispensable, car si votre enfant est aussi manuel que son père, il y a fort à parier qu'il ne parviendra pas à fourrer son mignon petit pouce dans sa bouche pour calmer ses angoisses nocturnes. Choisissez le modèle qui ne déforme pas les dents, ou bien vous ne pourrez plus prendre de photo de votre bambin tant il ressemblera à Zézette épouse X...

Les boules Quiès

Objet incontournable de tout parent ayant un tant soit peu envie de survivre aux 10 premières années de leur enfant, car non seulement le bébé hurle dès sa naissance mais en plus il y prend goût ! Très fier du bruit que sa bouche est capable d'engendrer, bambin, n’hésitera pas à tester les différents registres de sa voix : couinement, bruit répétitif fort agaçant, hululement, rire hystérique, et le pleur ininterrompu ressemblant à l'agonie d'un goret qu'on égorge.

Le jouet qui fait pouêt-pouêt

L'enfant étant limité en matière d’appréciation artistique, un simple jouet de couleur improbable, faisant un pouêt-pouêt ridicule, est capable de l'occuper pendant des heures, n'oubliez pas d’enfiler vos boules Quiès pour vous protéger du bruit du pouet-pouet qui est fort agaçant pour un adulte possédant une maturité normale, une femme je veux dire... oui l'homme aime faire pouet-pouet «  dis camion !- camion ! Pouêt-pouêt !! » fallait réfléchir avant le mélange d’ADN , n'est-ce pas que belle maman avait raison ?

Un carnet d'adresse

Bien rempli et actualisé des bonnes âmes désireuses de vous garder le monstre (et de se passer l'envie de procréer…)

Un immense sac

Les parents ne se baladent jamais les mains vides, il faut un sac qui ressemble à une valise pour mettre les affaires de leur progéniture, de quoi les faire boire, manger, les nettoyer, les soigner, le doudou, la console de jeu, la tenue de rechange croyez-moi , il faut un sac énorme !

Une boite de paracétamol

Quand on est parent, le symptôme majeur qui apparaît dès les premiers jours, est la migraine, la science ne l'explique pas, moi j'ai une petite idée...

Une boite de capotes

En cas de déplacement et d'oubli de pilule, la capote peut vous sauvez de l’abîme insondable de quelque chose que l'on nomme famille nombreuse et qui engendre une cascade d'effets insoupçonnés, comme votre mignonne fiat 500, soudain trop petite, tout comme votre appart'.

Un sac en plastique jetable

Les enfants adorent vomir, où qu'ils aillent que ce soit dans le métro, le train, la voiture, le sac va sauver une partie de la moquette de votre auto et peut-être de votre tailleur Chanel.

Une cagoule

Votre bébé prenant la majeure partie de votre temps, vous aurez probablement une tête de déterrée pendant un certain temps, la cagoule est la seule chose capable de cacher les ravages de la maternité...un peu chaude l'été ? Troquez là contre un bob et d'énormes lunettes noires dès le printemps.

Une bouteille de champagne

Noyez votre bonheur parental dans les bulles d'une coupe de champagne, et levez votre verre à votre santé, vous en aurez besoin !

Vous avez aimé ce texte ? Votez pour lui en cliquant sur le bouton J'aime en bas de l'article ! Pour découvrir les autres textes du concours d'écriture de Terrafemina, il suffit de cliquer ici.