Rentrée scolaire 2012 : Peillon promet un enseignant par classe

Le ministre de l'Éducation nationale, Vincent Peillon, a rassuré parents et professeurs : malgré les suppressions de postes entérinées par la droite, il a paré au plus pressé recrutant 1 280 professeurs supplémentaires parmi les admissibles à l'agrégation pour assurer à chaque classe un enseignant. Les quotas pour les années à venir devraient également augmenter comme l'avait promis François Hollande.
A lire aussi
Rentrée scolaire 2012 : premier jour de classe pour 12 millions d'élèves
enfants
Rentrée scolaire 2012 : premier jour de classe pour 12...


77 000 postes enseignants supprimés pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy : la gauche qui vient de récupérer le pouvoir dénonce une « casse sans précédent » et pare au plus pressé pour la rentrée 2012, avec pour objectif de disposer d’au moins un enseignant dans chaque classe. Avec 6 000 postes créés en urgence dont 1280 de professeurs recrutés parmi les admissibles à l’agrégation, le ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, confirme sa ligne de conduite pour les années à venir : « Pour l'année qui vient (rentrée 2013) et pour les trois ans (rentrées 2014, 2015 et 2016), nous allons d'abord recruter autant de professeurs que ceux qui partent à la retraite et nous allons rajouter 10 000 postes par an, dont d'ailleurs un certain nombre seront aussi pour former les professeurs. »

Vincent Peillon a ajouté qu’il n’y avait pas de crise des vocations, enregistrant dès l’inscription des concours 2013, plus de 10% d’inscrits en plus et notamment en mathématiques, anglais et lettres, les disciplines les plus déficitaires. Le ministère de l’Éducation nationale continue le renforcement de l’enseignement sur ordre du chef de l’État, qui en avait fait sa priorité pendant sa campagne présidentielle.

Laure Gamaury


Source : vousnousils.fr
Crédit photo : AFP

VOIR AUSSI

Réforme de l'évaluation des enseignants : « les modalités du projet ne sont pas satisfaisantes »
Allocation de rentrée scolaire 2012 : une revalorisation de 25%
Fournitures scolaires : un panier moyen 25% plus cher à la rentrée 2012