La scolarisation précoce ne cesse de diminuer

La scolarisation précoce ne cesse de diminuer
La scolarisation précoce ne cesse de diminuer
Dans cette photo : Nicolas Sarkozy
15 % : c’est le taux de scolarisation des enfants de moins de 3 ans à la rentrée 2009 selon le Haut Conseil de la Famille. Un chiffre en diminution constante depuis le début des années 2000.
A lire aussi
"Le courage de grandir" : Marie Drucker à la rencontre des enfants précoces
News essentielles
"Le courage de grandir" : Marie Drucker à la rencontre...

Afin d’aider les parents à concilier vie professionnelle et vie familiale, le président Nicolas Sarkozy avait promis, il y a deux ans, la création de 200 000 places d’accueil supplémentaires pour la petite enfance, d’ici à 2012. Et si en 2009, 20 000 places de crèches ont été créées, parallèlement, le taux de scolarisation précoce ne cesse, quant à lui, de diminuer.
En effet, selon une note du Haut Conseil de la Famille, organisme sous la tutelle du Premier ministre, celui-ci serait passé de 35 % à 15 % entre les rentrées scolaires 2000 et 2009. Ainsi, alors qu’ils étaient 254 000 en 2001, les enfants de deux ans scolarisés en maternelle n’étaient plus que 182 000 en 2006, 167 600 en 2007 et 123 000 en 2009.

Marie-Laure Makouke

VOIR AUSSI

Places en crèches : les Franciliens et le quart Sud-Est privilégiés
L’accueil en crèche, la qualité contre la quantité ?
Bon plan : une place en crèche pour bébé
Education : l’anglais dès 3 ans, initié par Luc Chatel