Royal baby - avec Unbaby.me, dites stop aux photos de bébés sur Facebook et Twitter !

Royal baby - avec Unbaby.me, dites stop aux photos de bébés sur  Facebook et Twitter !
Royal baby - avec Unbaby.me, dites stop aux photos de bébés sur Facebook et Twitter !
Vous avez forcément, dans votre entourage virtuel, une ou plusieurs « friends » qui, non contentes d’avoir donné naissance à un petit être innocent, n’en finissent plus de vous abreuver de clichés du bambin, lesquels envahissent votre timeline, à votre plus grand désespoir. Sachez-le, il existe une solution : une appli qui, fort opportunément, remplacera toute photo de bébé par un LOLcat ou tout autre cliché de votre choix. Explications.
A lire aussi
Le post Facebook de cette future maman a sauvé la vie de son bébé
News essentielles
Le post Facebook de cette future maman a sauvé la vie de...

Le royal baby est né, c’est un garçon ! Dont on ne connaît pas encore le prénom… ni le visage, malgré les multiples tentatives plus ou moins angoissantes de morphings balancées par les médias du monde entier depuis des mois.

Si vous n’en pouvez déjà plus de ce nourrisson, comme de ceux de vos amis et autres connaissances Facebook et Twitter, lesquels vous abreuvent de clichés trop choupichou de leurs petits bouts baveux engoncés dans leurs bobs au bord de la piscine, l’application Unbaby.me est faite pour vous !

Pour l’installer, vous devez naviguer sur Chrome (le navigateur, c’est le truc sur lequel vous cliquez pour surfer sur Internet. Il y a Internet explorer – très old –, Firefox, Safari… ou Chrome que, si vous ne l’avez pas, vous devez installer de toute urgence et en quelques secondes).
Rendez-vous ensuite sur le site Unbaby.me, installer l’appli et hop, vous voilà débarrassée des problèmes de caca de votre copine de primaire, et des éventuels fakes et vrais royal babys qui, fatalement, seraient venus remettre un peu d’over-puériculture dans votre paysage social qui n’en demandait pas tant.

Mais si l’over-baby-sharenting est parmi les plus dénoncés sur les réseaux sociaux, d’autres pollutions peuvent également vous pourrir la vie. Sur Unwhatever.me, vous pourrez cibler d’autres thématiques et les bloquer, elles aussi, de vos timelines. Parmi elles, Unadvertise.me vous délivrera des pubs, Unfoodpic.me filtrera des œuvres picturales culinaires de vos amis en vacances (ou pas), Unwedding.me, très utile en cette saison, ménagera célibataires gonflés par les serments d’amour, les robes meringues et les bisous bisous sur fond de gazon verdoyants des photos de mariage et, plus importante encore, Unvacation.me, permettra aux malheureux privés de vacances d’éviter subtilement de subir les souvenir balinais de cette faune virtuelle qui lui fout le moral dans les chaussettes.

Bon, si vraiment vous n’en pouvez plus, vous pouvez toujours unfollower…

Dans l'actu