Eaux, sodas : la vérité sur les boissons

Eaux, sodas : la vérité sur les boissons
Eaux, sodas : la vérité sur les boissons

Pendant la saison estivale, les températures peuvent atteindre des sommets et rendre persistante la sensation de soif. Alors, comment bien s’hydrater en été mais aussi le reste de l’année ? Eau, jus de fruits, sodas, thé ou café, quelles boissons privilégier et pourquoi ? Réponses…

A lire aussi
Surpoids : les boissons light  aussi néfastes que les sodas sucrés ?
boisson
Surpoids : les boissons light aussi néfastes que les...

L’eau : une alliée forme et santé

L’eau, essentielle à la vie : Ce n’est un secret pour personne, l’hydratation est vitale. En effet, l’eau est le composant majeur de notre corps, elle est présente partout dans notre organisme, dans chaque cellule. Par exemple, elle représente 60% du poids corporel d’un adulte et 75% d’un nourrisson.
Pour un fonctionnement optimal de nos organes, il est primordial de boire quotidiennement et en quantité suffisante de l’eau sous toutes ses formes : nature, boissons chaudes ou froides, bouillons... L’eau est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme : elle participe au transport des nutriments (minéraux et vitamines) jusqu’à nos cellules, à l’élimination des déchets par les reins et ceux produits en permanence par nos cellules et aide à la régulation de la température du corps. De plus, l’eau minérale pourvoit à nos besoins quotidiens en minéraux.

Quand et quelle quantité ? On recommande généralement de boire tout au long de la journée, sans attendre la sensation de soif pour s’hydrater. En effet, la sensation de soif est déjà signe d’une déshydratation. Quant à la quantité, elle diffère d’un individu à l’autre. En moyenne, notre corps perd 2,2 à 2,6 L, de façon visible (urines, transpiration) ou invisible (respiration).
L’alimentation solide et le métabolisme en compensent une partie (environ 20%), mais l’eau que nous buvons est la principale source pour maintenir notre équilibre hydrique. Ces pertes peuvent être plus importantes en cas de forte chaleur ou de maladie, pendant un effort physique ou en période d’allaitement. Il faut donc en boire suffisamment, chaque jour * :
• 1,6L pour une femme
• 2L pour une femme enceinte
• 2L pour un homme actif
• 2,3L pour une femme allaitante
* Evaluations des experts européens de l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA)

A chacun son eau : Gazeuse ou plate, minérale, de source ou du robinet, l’eau consommée dépend principalement de ses goûts et des éventuelles recommandations du médecin traitant.
En effet, certaines affections justifient que l’on consomme une eau plate ou au contraire, gazeuse. De même, l’eau minérale peut être fortement recommandée en cas de carence calcique et pour les personnes fragiles (femmes enceintes, nourrissons, personnes âgées, etc.)

Sodas : à consommer avec modération

La seule boisson essentielle à l’organisme est donc l’eau. Mais pendant la saison estivale, difficile de ne pas craquer pour un soda. Cependant, la consommation de ces boissons souvent très sucrées doit rester occasionnelle. Et pour cause, en raison de leur teneur très élevée en sucres, les sodas sont plutôt caloriques et favorisent l’apparition de caries tandis que la présence de puissants acides, citriques et phosphoriques notamment, favorise l’érosion dentaire (perte d’émail et de dentine).
De plus, parce qu’ils contiennent de la caféine, certains sodas ont des propriétés excitantes. Trois verres apportent en effet l’équivalent en caféine d’une tasse de café, raison pour laquelle la consommation des enfants doit être surveillée.
Ainsi il est préférable de remplacer les sodas par d’autres boissons davantage bénéfiques à l’organisme, comme le lait riche en calcium, en protéines et en vitamines du groupe B et vitamine A, ou encore les jus de fruits et de légumes qui contiennent de nombreuses vitamines et sont sources de fibres.

Et pendant un régime ?

Si l’eau peut, bien sûr, être consommée sans modération pendant un régime, il faut tout de même se méfier des eaux aromatisées : certaines ont une teneur en sucres non négligeable.
Les jus de fruits sans sucres ajoutés (100 % fruits) sont également autorisés. Toutefois, il ne faut pas oublier qu’ils contiennent naturellement des sucres : un verre de jus de fruits sans sucres ajoutés doit être considéré, dans un régime, comme l’équivalent d’un fruit frais.
De même, les sodas (colas, limonades, sodas à l’orange, etc.) ne sont pas proscrits en période de diète, à condition d’être « light ». Ces derniers sont en effet sucrés avec un édulcorant intense et non calorique.
Les cafés, thés et autres tisanes peuvent être bus sans modération et de préférence sans sucre.
En revanche, les boissons riches en sucres, le lait aromatisé sucré, les sirops et l’alcool sont à limiter pendant un régime.

VOIR AUSSI

Sport et alimentation : soignez vos apports avant l’effort
Le sport fait-il maigrir ?
Nutrition : comment faire un pique-nique équilibré ?
Manger par faim ou par gourmandise : les mécanismes de la satiété