Sexe : qui sont les Européens qui font l’amour le plus tôt ?

Sexe : qui sont les Européens qui font l’amour le plus tôt ?
Sexe : qui sont les Européens qui font l’amour le plus tôt ?
On pourrait croire que ce sont les pays latins les plus chauds… Une étude Durex démontre au contraire que les pays nordiques devancent ceux du Sud, avec un premier rapport sexuel chez les Islandais à tout juste 15 ans tandis que, surprise, les Italiens sont ceux qui font l'amour le plus tard en Europe, à 18 ans en moyenne.
A lire aussi
"Sexpowerment", le spectacle pop et joyeux qui parle de sexe sans tabou
News essentielles
"Sexpowerment", le spectacle pop et joyeux qui parle de...


Durex a profité de son expertise pour observer à la loupe le comportement sexuel de plus de 300 000 de ses usagers. Et côté Européen, les résultats de cette étude réservent quelques surprises. Alors que l’on pourrait s’attendre à ce que les pays latins se révèlent être les plus chauds, fidèles à leur réputation, ce sont finalement les nordiques qui les devancent côté première fois sous la couette. En effet, on a des rapports sexuels plus jeune du côté des pays du Nord, avec un record chez nos voisins islandais : le premier rapport sexuel y est en moyenne expérimenté à  15 ans et demi. Les Islandais devancent ainsi les Allemands (15,9 ans), les Suédois et les Norvégiens, qui ont tous en moyenne leur première expérience sexuelle à 16 ans. En France, l’âge moyen évolue peu : on a toujours  son premier rapport vers 17 ans (17,2 ans). Qui alors sont les Européens qui attendent le plus pour découvrir les joies du sexe ? Surprise, ce sont bien les pays méditerranéens qui sont les plus tardifs : les Italiens sont ceux qui patientent le plus, avec une première expérience  à 18,1 ans. Ils sont talonnés par les Espagnols (17,5 ans) et les Polonais (17,7 ans).

Les Asiatiques se serrent plus la ceinture

Autour du globe, les chiffres varient également en fonction des régions. Si une grande partie (35%) du panel interrogé par Durex s’avère avoir commencé sa vie sexuelle à 16 ans, on est beaucoup moins pressés dans certains pays. Ainsi, ce sont les Indiens qui détiennent le record de ceux qui attendent le plus, avec un premier rapport vécu en moyenne à 20 ans (19,8 ans). En Asie généralement, la vie sexuelle démarre ainsi aux portes de la vingtaine, comme chez les Chinois qui attendent d’avoir 18 ans et les Vietnamiens 19 ans et demi. De l’autre côté de l’Atlantique en revanche, les Américains sont plus précoces que les Français, avec une première expérience à la veille de leurs 17 ans en moyenne.