Hommes : ces fringues qu’on adore mais qu’ils détestent

Hommes : ces fringues qu’on adore mais qu’ils détestent
Hommes : ces fringues qu’on adore mais qu’ils détestent
Dans cette photo : Vincent McDoom
Deux fois par mois, nous demandons aux lecteurs de Menly de répondre à une question existentielle que se posent les femmes. Cette semaine : quelles fringues, parmi celles qu’on adore ou que les rédactrices de mode nous conseillent vivement, détestent-ils ? En bref, dans quelle tenue so trendy nous trouvent-ils si peu sexy ? Palmarès !
A lire aussi

1. La birkenstock

« La birkenstock prend le chemin du chic cette saison ! Vue au défilé Céline, elle s’annonce comme l’accessoire de l’été » : c’est ce qu’avançait le magazine Elle en mai dernier. Génial ! On allait pouvoir foncer dans l’armoire exhumer nos tatanes allemandes adorées… Oups, c’était sans compter sur l’avis de nos mecs non moins adorés… qui placent la sandale plate à grosse semelle de caoutchouc en tête de liste de nos fringues moches. Eh oui, ils sont 36% à déclarer vouloir dire « au revoir, à jamais » à notre « accessoire de l’été »…

Quand elles sont portées par les infirmières, ils ne font pas tant d’histoires, hein ?

2. Les compensées

Depuis qu’elles ne sont plus réservées qu’aux cagoles de la Côte d’Azur, à Loana ou à Vincent McDoom, les plateform shoes ont révolutionné le quotidien de nos pauvre petons martyrisés par des années d’escarpinade quotidienne. Quel bonheur, de pouvoir culminer à +10 cm tout en trottinant avec l’assurance d’une ballerine ! Halte-là ! Que celles qui avaient pour autre objectif que le confort, par exemple celui d’en mettre plein la vue au « sexe fort », se débarrassent de cet obscur objet du rejet immédiatement. Eh oui, ils sont 17% à trouver que nos belles compensées Isabel Marant à 500 euros nous font ressembler à un drag queen, qu’elles nous donnent « une démarche de robot » et que c’est « infâme à regarder ».

La claque !

3. Les collants léopard

Ouais, cet été on va être félines, comme Nabi-nabilla au défilé Gaultier, parce que les mecs, l’imprimé léopard, ils adorent ça… Ou pas. Surprise, ils sont en effet 13% à trouver nos leggings sexy aussi attirants qu’un sweat Hello Kitty. Adieu, veaux, vaches et imprimés tigrés, on vous garde pour les soirées pyjama entre copines parce que elles, elles trouvent ça « trop Kate » (Moss) notre « look de péripatéticienne seventies sortie d’un film de Menville » (copyright André Manoukian). Et toc !

4. Le Zaz-look et le jogging

Leur hantise ? Non, ça n’est pas le style à la Zizou, ni à la Zazie, mais bien à la Zaz, la chanteuse la plus bashée de 2013. Entendez par là le style randonneuse gros short, pompes de marche, débardeur (sur aisselles douteuses) et piercing dans le sourcil, qu’ils tolèrent dès lors qu’il s’agit d’une touriste suédoise à peine pubère perdue dans la capitale, mais qui les répugne quand il s’agit de nous. Ce qui n’est pas si grave, puisqu’on ne comptait pas forcément étrenner notre nouveau look punk à chien sur la plage.

En revanche, le fait que le jogging arrive à égalité à 9% de rejet est une bien sombre nouvelle. Adieu, soirées télé pilou pilou blottie dans notre bon vieux Compagnie de Californie. Pourtant, ça avait son petit succès... en 4e B.

5. Le baggy

Rihanna l’adore, et se fait ponctuellement shooter en baggy sexy, ventre à l’air et casquette de ranger vissée sur son mignon minois de petite frappe swag. Pourtant, s’il semble bien que, sur elle, tout cela ne choque personne, sur nous, le baggy ne réunit guère de suffrages, sous prétexte qu’il cache les formes...

En bref, si on synthétise les données, une tendance émerge de ces résultats : les hommes n’aiment que ce qui moule, push, montre et fait mal. Cet article a déstabilisé vos certitudes vestimentaires ? Vous hésitez maintenant chaque matin devant votre armoire ? Pour savoir si votre choix sera adoubé par le mâle, posez-vous cette simple question : est-ce que je me sentirai bien dans cette tenue toute la journée ? Si la réponse est non, vous avez tout bon !

Quant à ces fringues masculines qu'on déteste, elles ont été répertoriées chez nos amis de Menly, ici !

Dans l'actu
M6