Les excuses les plus fréquentes pour ne pas faire l'amour

Les excuses les plus fréquentes pour ne pas faire l'amour
Les excuses les plus fréquentes pour ne pas faire l'amour
Fatigue, mal de tête, stress… Détrompez-vous, il ne s’agit pas de la liste des symptômes du chikungunya mais bel et bien des excuses des français pour éviter… de faire l’amour.
A lire aussi

On en viendrait presque à croire que faire l’amour est une véritable corvée. Et pour cause, selon une étude réalisée par l’Institut Lilly et l’Ifop, près du quart des Français (24 %) ont déjà inventé une excuse pour éviter ou retarder un rapport sexuel avec leur conjoint. Sans (grande) surprise, les femmes sont les plus nombreuses à mentir à ce sujet. 33 % d’entre elles sont ainsi concernées, contre seulement 15 % des hommes.
Parmi les excuses plébiscitées, la fatigue est la plus citée (45 %), suivie de la proximité des enfants, parents ou voisins (35 %) et des préoccupations liées à l’argent ou au travail (33 %). La fameuse migraine n’arrive qu’en quatrième position (28 %), devançant d’une courte tête l’excès alimentaire ou d’alcool (25 %). Des excuses étroitement liées à un problème de libido. En effet, près d'une personne interrogée sur deux (49 %) déclare ainsi avoir déjà rencontré un problème sexuel associé à un manque de désir.

Marie-Laure Makouke

MAIS AUSSI :

La tribu des No sex

Asexuels : et si on ne faisait pas l'amour ?

L'orgasme, on s'en fout ?