Ennemi public : comment Angelo Bison s'est préparé au rôle du psychopathe Guy Beranger

Angelo Bison, le Guy Beranger de la série Ennemi Public
2 photos
Lancer le diaporama
Angelo Bison, le Guy Beranger de la série Ennemi Public
La série belge "Ennemi public", diffusée depuis le 6 février sur TF1, est marquée par la prestation glaçante de l'acteur Angelo Bison dans le rôle du psychopathe Guy Beranger. Confidences sur ses secrets de préparation.
A lire aussi
Comment préparer un enfant à l'arrivée d'un petit frère ou une petite soeur
News essentielles
Comment préparer un enfant à l'arrivée d'un petit frère...

La chaîne française TF1 diffuse la série belge Ennemi public depuis le 6 février. Une série librement inspirée de l'affaire Dutroux dans laquelle un assassin d'enfants, Guy Beranger, est libéré en conditionnelle et va se réfugier chez des moines de l'abbaye de Vielsart, un village des Ardennes. La jeune inspectrice Chloé Muller, chargée de sa protection, est persuadée qu'il va récidiver à un moment ou un autre. La disparition d'une fillette du village va accroître ces suspicions... Dans le rôle de ce psychopathe insondable au regard de pierre, Angelo Bison est glaçant. L'acteur de 59 ans fait ici ses premiers pas devant une caméra après 38 ans passés sur les planches. Et il a immédiatement séduit l'équipe de casting pour interpréter ce personnage énigmatique.

"Quand j'ai rencontré l'équipe pour le casting, ça a collé tout de suite entre nous. Ils m'ont dit 'c'est toi que l'on veut, c'est ton regard, ton visage'", confie-t-il à Radioradiovl. "Le regard, c'est quelque chose que ma maman m'a donné. Je peux facilement avoir l'air un peu allumé... Oui, je fais peur ! Et puis j'ai ce visage de vieil adolescent qui correspond au personnage de Guy Béranger", renchérit-il au Parisien.

Et pour préparer ce rôle fort, Angelo Bison a beaucoup réfléchi : "Quand vous acceptez un rôle comme Beranger, il y a toute une filmographie derrière. Bien sûr, on pense au Silence des agneaux, mais il y a aussi M le Maudit ou La nuit du chasseur."

Ce qui a notamment intéressé Angelo Bison dans ce rôle d'Ennemi Public ? Sa dualité, son ambiguïté. "Ils m'ont dit qu'ils allaient beaucoup charger mon personnage en en faisant un psychopathe d'enfants ce qui provoque évidemment une répugnance totale. Mais ils voulaient aussi qu'à un certain moment, les gens éprouvent pour Guy Béranger, non pas de la sympathie, mais une certaine 'tendresse' et que l'on voie l'humain derrière le monstre. C'est à ce moment que le projet m'a semblé très intéressant. En voyant les retours après la diffusion de la série, je me dis qu'on a un peu gagné notre pari insensé."

La prestation habitée et inquiétante d'Angelo Bison lui a d'ailleurs valu le prix d'interprétation masculine lors du festival Séries Mania à Paris.

À voir
Aussi