Génération Y, éduquez votre manager!

Par Evelyne Rys
Publié le 27 novembre 2012

Génération Y, éduquez votre manager !

Génération Y, éduquez votre manager !

© iStockphoto
Partages
Suivez l'actualité de terrafemina.com sur Facebook
Vous avez moins de 35 ans, vous avez donc l'heureux privilège d'appartenir à la génération Y. Ce n’est pas tout à fait ce que pense votre chef ? Prenez la situation en main et éduquez le afin qu'il abandonne ses croyances dépassées et devienne le manager sympathique et motivant dont vous rêvez.

 

Étape n°1 : identifiez à quelle génération appartient votre manager

Attention, deux générations de manager coexistent dans l’entreprise : la génération X et les baby-boomers. En théorie, si votre manager a plus de 50 ans, il appartient à la génération baby-boomer, sinon il appartient à la génération X. Mais ce n’est pas si simple ; selon son histoire personnelle et professionnelle, il a pu subir diverses influences et être plus ou moins imprégné des deux cultures.

Comment reconnaître l’empreinte baby-boomer ?

Il aime l’obéissance, il a un style de management directif, il prône respect et rigueur, il peut être assez bureaucratique.

Comment reconnaître l’empreinte génération X ?
Il ne parle qu’objectifs, développement des performances, leadership. Il aime le challenge, il motive à coups de récompenses individuelles.

Étape n°2 : identifiez le problème que vous lui posez

Pour simplifier le débat, on peut dire que :
-    la génération baby-boomer veut de l’ordre
-    la génération X veut du succès
-    la génération Y veut de la liberté et du bien-être

Le problème que vous posez à votre manager peut être caricaturé de la manière suivante : le manager génération baby-boomer voit la génération Y comme une génération d’insoumis qui ne respectent rien et à qui il faut donner des claques pour les remettre dans le droit chemin. Le manager génération X voit la génération Y comme une génération tire-au-flanc manquant totalement d’ambition et qu’il faut fouetter pour la remettre au boulot.

Étape n°3 : gagnez sa confiance

Pour gagner la confiance de votre manager, commencez par lui montrer que vous appréciez certaines choses chez lui. Tout trait de caractère a ses avantages et ses inconvénients, concentrez-vous sur ce que votre manager apporte de positif.

Par exemple, votre baby-boomer de manager aura certainement défini très clairement les règles de fonctionnement de votre service. Cela peut vous paraître bureaucratique, mais reconnaissez quand même que c’est pratique de savoir à qui s’adresser quand on veut un renseignement.

De même, si votre manager est de la génération X, il se bat comme un diable pour que votre service obtienne des budgets et des missions. Vous pouvez regretter son obsession de la performance, mais en attendant, c’est quand même grâce à son énergie que vous ne pointez plus à Pôle emploi.

Étape n°4 : donnez-lui les clés de votre fonctionnement

Maintenant que vous avez félicité votre manager pour ce qu’il vous apporte, passez à la phase la plus délicate de l’exercice : lui faire comprendre que ses valeurs ne sont pas vos valeurs et que pour vous motiver, il va falloir qu’il change ses habitudes. Pour cela, appliquez la technique des petits pas : commencez par lui demander des choses simples et pas difficiles à faire. Félicitez-le de ses progrès et augmentez progressivement l’ampleur des changements que vous lui demandez.

Et bien sûr, sachez employer les bons arguments et le caresser dans le sens du poil. Voici à titre d’exemple comment aborder quelques points de friction fréquents :

Votre manager vous infantilise, il ne vous laisse aucune autonomie :
- Manager baby-boomer : dites-lui que vous êtes à bonne école avec lui, que ses explications sont très claires, mais qu’en vous faisant un peu plus confiance, il s’épargnerait le besoin de tout détailler et contrôler, ce qui lui permettrait de se relaxer un peu.
- Manager génération X : dites-lui que vous comprenez l’enjeu et qu’il peut compter sur vous pour contribuer à son résultat, mais qu’en vous laissant faire à votre manière il bénéficierait de vos idées nouvelles, ce qui lui permettrait d’être encore plus performant.

Votre manager est un bourreau du travail, il vous impose tous les jours des réunions à 19h :
- Manager baby-boomer : dites-lui que vous tenez à répondre à ses attentes, mais que pour la bonne marche du service il est important que le travail soit organisé. Et justement, à propos d’organisation, vous avez pris des engagements le soir après le travail que vous tenez à honorer. Comment pouvez-vous l’aider à faire rentrer ses réunions du soir importantes dans le cadre des horaires de travail officiels ?
- Manager génération X : vous comprenez que la charge de travail est énorme, qu’il faut bien que les choses soient faites mais « qui veut aller loin ménage sa monture ». Ce n’est pas en vous empêchant de faire du sport et en vous poussant au divorce qu’il disposera de la « dream team » nécessaire à sa réussite.

Votre manager trouve que vous n’êtes pas assez motivée par votre travail
- Manager baby-boomer : dites-lui que vous appréciez d’être managé par une personne aussi compétente et disposant d’un tel réseau dans l’entreprise, mais que vous aimeriez qu’il consacre plus de temps à vous expliquer la stratégie de l’entreprise et le rôle qu’il aimerait que vous y jouiez, cela vous aiderait à redonner du sens à votre travail.
- Manager génération X : dites-lui que vous êtes admiratif de ses capacités à délivrer les résultats qu’on lui demande mais que vous avez du mal à vous mobiliser sur des sujets qui ne vous passionnent pas. Parlez-lui de ce que vous aimez faire et proposez-lui de relever un challenge dans un domaine qui vous motive et qui contribuerait aux bon résultats de l’équipe.

Crédit photo : iStockphoto

VOIR AUSSI

« La génération Y change les codes du travail »
Génération Y : le poil à gratter des entreprises
« Génération CV » : le CDI ou la quête du Graal

 

Commenter

5 commentaires

omaha - 28/11/12 18:58
je ne fais plus parti de cette génération mais j'ai de la chance d'avoir un chef super sympa et si j'ai quelque chose à lui dire, je le fais mais j'y mets les formes
valentineFath - 30/11/12 17:11
La cohabitation entre un chef et un employé génération Y n'est pas évidente non plus dans les jeunes firmes par exemple.
Alescandra - 30/11/12 17:32
Plutôt intéressant et bien tourné, on a toujours à apprendre des chocs de génération.
axellerose - 05/01/13 01:26
Non seulement, je ne fais plus partie de cette génération mais j ai beaucoup de mal avec ces étapes qui sont trop "enrobées".
Fleurdesmontagn - 01/03/13 07:05
Pas facile d'éduquer son manager! C'est même une tâche vraiment impossible, car les gens ne peuvent pas tous comprendre certaines choses!

Rechercher sur @WORK

ex: SARL, maternité, Licenciements...

Seriez-vous prêt(e) à vous former grâce aux cours en ligne augmentés (MOOC) ?

Recevoir la newsletter

Les Coachs

Marc Roussel
Marc Roussel
Claire Chatelain
Claire Chatelain
Eric-Jean  Garcia
Eric-Jean Garcia
Fermer