Gestion du changement dans l'entreprise : nos conseils

Gestion du changement dans l'entreprise : nos conseils
Gestion du changement dans l'entreprise : nos conseils
Comment bien réagir quand on vous change vos habitudes, votre chef ou vos repères ? Plutôt que de résister au changement, apprenez à positiver : c'est le moment d'en profiter ! Démonstration en six situations.
A lire aussi
Nos conseils pour passer un entretien d'embauche durant sa grossesse
Mag
Nos conseils pour passer un entretien d'embauche durant...

Une nouvelle application incompréhensible remplace la vieille que vous connaissiez si bien

Vous étiez le pape de powerpoint version 2007 et voilà qu’on vous installe la version 2010, et désormais obtenir un rectangle de couleur vous prend, au bas mot, 5 minutes.
-    Déléguez ! C’est l’occasion ou jamais. Il y a sûrement dans vos équipes une personne qui serait ravie de vous décharger de vos travaux de coloriage.
-    Faites-vous des amis ! Et si vous en profitiez pour demander de l’aide à un de vos collaborateurs ? Contrairement à ce que vous pensez, demander de l’aide n’est pas un aveu de faiblesse mais une preuve de confiance qui flatte la personne que vous sollicitez.

Une réorganisation transforme votre eldorado en placard

Vous avez fait des pieds et des mains pour avoir un poste à forte responsabilité au siège.
Le jour où vous l’obtenez votre entreprise décide de décentraliser et vous vous retrouvez à faire de l’administratif.
-    Faites le deuil de votre eldorado avant d’inspecter le placard ! Tant que vous serez inconsolable de feu votre poste de rêve, le poste réel que vous avez décroché n’aura aucun attrait pour vous. Prenez donc du temps pour exprimer votre colère (chez vous, pas au bureau) et digérer le changement.
Recentrez-vous sur le sens de la vie ! Posez-vous la question de la finalité : pourquoi ressentez-vous ça ? Qu’est-ce qui vous attirait tant dans l’ancien poste, qu’est-ce qui était vraiment important pour vous ? Et comment pourriez-vous satisfaire votre envie avec votre nouveau poste ? Au besoin, proposez des orientations nouvelles en phase avec vos motivations.

Votre manager bien-aimé est remplacé par un tyran

Vous aviez un manager empathique, accessible et compréhensif, et voilà que « casque à pointe » vient le remplacer.
-    Vérifiez les faits ! Qui a dit que ce manager était un tyran et qu’a-t-il fait exactement pour mériter cette appellation ? Allez aussi interroger ceux qui l’appréciaient et demandez-leur comment ils fonctionnaient avec lui.
-    Voyez l’opportunité qui vous est offerte ! Précédé par sa réputation, ce manager va avoir besoin d’être soutenu. Voici donc une excellente occasion de vous montrer utile et coopératif en donnant une chance au nouveau venu. Ne colportez pas les ragots, incitez vos collègues à se faire une opinion par eux-mêmes, dites diplomatiquement au nouveau manager ce qu’il doit faire et éviter de faire pour se faire accepter.

Votre société décide d’arrêter le truc dont vous étiez expert

Vous êtes LE spécialiste du secteur assurance dans votre entreprise et voilà qu’elle décide de ne plus vous adresser ce marché.
-    Apprenez à être plus vigilant ! Que ça vous serve de leçon, vous avez été insouciant. Il y avait certainement des signes avant-coureurs que vous auriez perçus si vous aviez été plus attentif. Cela vous aurait permis de ne pas vous laisser surprendre et de changer à temps.
-   Consacrez votre énergie à l’avenir ! Résistez à la tentation de saouler tout le monde avec vos démonstrations implacables prouvant à quel point cette décision est une hérésie. Soyez positif, parlez de tout ce que vous avez appris dans le monde de l’assurance et à quel point ça pourrait être utile à d’autres secteurs de marché.

Vous managez un jeune qui vous prend pour un dinosaure

Vous expliquez à votre jeune collaborateur votre façon de construire un dossier.
Il vous rit au nez en s’exclamant que cela fait 10 ans qu’on ne fait plus comme ça dans la profession.
-    Riez avec lui ! Rien de plus dinosaure que de monter sur ses grands chevaux en lui demandant d’avoir un peu de respect pour vos façons de faire.
-  Soyez ouvert ! Après tout, il y a peut-être des choses intéressantes dans ses méthodes. Demandez-lui de vous expliquer, montrez que vous appréciez les idées nouvelles. Ensuite vous pourrez lui parler des vôtres. Pour être entendu, rien de tel que de commencer par écouter l’autre.

Vos équipes en savent plus que vous sur les projets de la direction

Vous sortez d’un comité de direction, vous réunissez vos équipes pour les informer des nouveautés. Vous vous rendez compte qu’ils en savent plus que vous en ayant lu l’Intranet pendant que vous étiez en réunion.
-    Adaptez-vous ! Ne vous obstinez pas à faire ce que vous aviez prévu en forçant tout le monde à vous écouter quand même. Au mieux vous les ennuyez, au pire vous vous décrédibilisez en montrant que vous n’avez pas tout compris.  
-    Changez vos méthodes de management ! A l’ère de la société de l’information, le manager n’est plus celui qui sait mais celui qui donne du sens. Proposez à votre équipe une discussion ouverte sur ce qu’ils ont compris et invitez-les à analyser ce que l’information a comme conséquences pour votre service.

VOIR AUSSI

Comment structurer son temps au bureau ?
Savoir se vendre dans l'entreprise : les 5 clés du marketing de soi