Anne Hidalgo : quand Dati tuyautait la maire sur NKM

Anne Hidalgo : quand Dati tuyautait la maire sur NKM
Anne Hidalgo : quand Dati tuyautait la maire sur NKM
Anne Hidalgo aurait reçu une aide inattendue durant la campagne des municipales à Paris. Selon L'Express, la maire UMP du VIIe arrondissement, Rachida Dati, aurait appelé à plusieurs reprises la candidate socialiste pour la renseigner sur l'agenda de sa rivale à la mairie de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet.
A lire aussi
Mairie de Paris : Hidalgo vs NKM, la guerre des "féministes" a commencé
parité
Mairie de Paris : Hidalgo vs NKM, la guerre des...


La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, aurait-elle reçu des tuyaux sur l'agenda de sa rivale dans la capitale, Nathalie Kosciusko-Morizet, de la part de la maire UMP du VIIe arrondissement, Rachida Dati ? C'est en tout cas ce qu'affirme l'hebdomadaire L'Express, mercredi 9 juillet.

« C'était Rachida »

« A plusieurs reprises, la maire UMP du VIIe arrondissement a appelé la socialiste pour lui donner des informations précises sur l'agenda de Nathalie Koscisuko-Morizet. "C'était Rachida", expliquait Hidalgo aux élus PS, un peu ébahis, après une conversation téléphonique », affirme la journalise Elise Karlin, dans les colonnes de l'hebdomadaire.

Entre l'ex-garde des Sceaux et la députée de l'Essonne, la rivalité est loin d'être nouvelle. Un temps adversaire de NKM, lors de la primaire UMP pour les municipales à Paris avant de se retirer, Rachida Dati, n'avait pas hésité à dire tout le bien qu'elle pensait de la candidate investie par les militants du parti de la rue de Vaugirard, comme le révélait, en avril, le livre de Gaspard Dhellemmes et Bertrand Gréco : Histoire secrète d'une élection capitale (Edition du Moment). L'ouvrage indiquait, notamment, que l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy aurait envoyé un cinglant « NKM fout le feu à Paris ! », à Anne Hidalgo durant la campagne et félicité, par SMS, le porte-parole de la candidate socialiste, Bruno Julliard, pour avoir moqué l'ancienne maire de Longjumeau sur Twitter.

10 000 euros de factures téléphoniques ?

Rachida Dati semble en tout cas grandement privilégier le téléphone pour faire passer ses messages, à en croire Le Canard Enchaîné. Selon, l'hebdomadaire satirique, l'UMP aurait ainsi réglé quelque 10 000 euros de factures téléphoniques de la maire du VIIe arrondissement. Une information démentie par l'intéressée, hier soir. L'ancienne ministre a affirmé que l'UMP s'est contenté de prendre « en charge une ligne de téléphone et un abonnement au "fil AFP" ».


À voir
Aussi