#62MillionGirls : Michelle Obama s'engage pour l'éducation des filles

Très engagée en faveur de l'éducation des filles à travers le monde, Michelle Obama a profité du Global Citizen Festival qui se tenait samedi 26 septembre à New York pour lancer le hashtag #62MillionGirls. L'objectif ? Faire de l'éducation des filles un des leviers pour endiguer la pauvreté et mettre fin aux inégalités entre les sexes d'ici 2030.
A lire aussi

Alors que les grands du monde se réunissaient ce week-end à la 70e Assemblée générale à New York pour préparer la COP21 et évoquer la situation en Syrie, Michelle Obama a donné rendez-vous à des milliers de spectateurs pour évoquer son combat en faveur de l'éducation des filles à travers le monde.

Samedi 26 septembre, la first lady est montée sur la scène principale du Globen Citizen Festival pour présenter sa nouvelle campagne en faveur de l'empowerment féminin et dresser un constat alarmant : en 2015, 62 millions de filles à travers le monde n'ont pas accès à l'école et sont donc privées d'éducation.

"En ce moment, 62 millions de filles ne sont pas à l'école. Et ce qu'il est important de savoir, c'est que ce sont nos filles. Elles méritent les mêmes chances d'obtenir une éducation que mes filles et vos filles et que tous nos enfants, a-t-elle déclaré devant les 60 000 spectateurs réunis pour l'écouter à Central Park. Ne vous méprenez pas à ce sujet, leur donner toutes leurs chances est au coeur de notre travail pour mettre fin à la pauvreté mondiale. C'est la seule façon de veiller à ce que ces filles puissent réaliser leur potentiel, subvenir à leurs familles et contribuer pleinement à l'essor de leur pays."

Michelle Obama a ensuite lancé un puissant appel à l'action pour promouvoir l'éducation des filles en invitant les internautes à utiliser le hashtag #62MillionGirls suivi de la mention "In scool I learned" (à l'école, j'ai appris) pour tweeter les avantages d'aller chaque jour à l'école.

Le discours de Michelle Obama en faveur de l'éducation des filles
Dans cette vidéo : Michelle Obama

"Un livre et un stylo peuvent changer la vie d'un enfant"

Immédiatement, la campagne lancée par Michelle Obama a trouvé une résonnance phénoménale sur les réseaux, générant plus de 1,5 millions d'occurrences sur Twitter. De nombreuses célébrités, de Stephen Colbert à Kerry Washington, en passant par Leonardo DiCaprio et Charlize Theron, l'ont relayé et partagé leur rapport avec l'éducation.

D'autres personnalités, dont le vice-président Joe Biden, Beyoncé – qui a fait un hug d'anthologie à la First lady – ou encore Bono sont montés sur scène pour soutenir la campagne #62MillionGirls. Mais le discours le plus poignant reste celui de la plus jeune lauréate du prix Nobel pour la paix, Malala Yousafzai. En octobre 2012, alors qu'elle se rendait à l'école en bus scolaire dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, au nord-ouest du Pakistan, Malala Yousafzai était attaquée par les talibans. Reprochant à l'adolescente son engagement en faveur de la scolarisation des filles dans le pays, les terroristes lui tirent une balle dans la tête. Bien que grièvement blessée, la jeune Malala survit à la tentative d'assassinat des talibans et poursuit depuis inlassablement son combat en faveur de l'éducation des jeunes filles à travers le monde.

Le discours poignant de Malala Yousafzai lors de la 70e Assemblée générale de l'ONU.
Dans cette vidéo : Michelle Obama

"Ce n'est pas comme si il y avait un manque d'argent dans ce monde ... Nous avons des milliards et des milliards de dollars ... mais l'argent va dans l'armée, ce sont des choses qui sont inutiles et qui ne sont pas utiles à la société, a déclaré Malala. Ce sont un livre et un stylo qui peuvent changer la vie d'un enfant, pas une arme à feu."