7 mythes à propos de l'allaitement pour démêler le vrai du faux

7 mythes à propos de l'allaitement démêler le vrai du faux
7 mythes à propos de l'allaitement démêler le vrai du faux
Recommandé de façon exclusive jusqu'à 6 mois, l'allaitement est un sujet souvent compliqué dans la vie d'une future / jeune maman. Il faut dire que l'on peut lire un peu tout et son contraire à son sujet. Alors, l'allaitement fait-il perdre du poids ? Permet-il de protéger les enfants des maladies ? Leur donne-t-il un meilleur QI ? Nous vous proposons de démêler le vrai du faux !
A lire aussi
Les femmes doivent-elles (vraiment) arrêter de travailler le 7 novembre à 16h34 ?
News essentielles
Les femmes doivent-elles (vraiment) arrêter de travailler...

Lorsque l'on vient de mettre au monde un enfant, l'une des premières questions qui revient inlassablement sur le tapis est celle de l'allaitement. "Et sinon, tu allaites ?" est sans aucun doute la question qui revient le plus. Mais c'est bien avant la naissance du bébé que les interrogations au sujet de l'allaitement surviennent, car on peut lire des tas d'informations contradictoires à ce sujet.

Parce que tout le monde (mais alors vraiment tout le monde) semble avoir une opinion sur l'allaitement, il est grand temps de tordre le cou de façon définitive à sept mythes que l'on entend bien trop souvent à ce sujet !

Allaiter va vous faire perdre du poids

VRAI ET FAUX

Voilà sans doute l'un des arguments qui revient le plus souvent histoire de motiver les personnes encore indécises au sujet de l'allaitement. Malheureusement, ce n'est pas aussi simple que cela. Si allaiter fait bel et bien perdre un peu de poids, les mamans qui allaitent ont aussi besoin de manger un peu plus. Pour perdre ce fichu poids accumulé durant la grossesse, il faudra donc éviter de manger pour deux et reprendre doucement une activité physique. Un peu comme tout le monde quoi.

Toutes les femmes peuvent allaiter

FAUX

Contrairement à ce qu'on entend trop souvent, toutes les femmes ne peuvent pas allaiter. Et il n'y a aucune raison de culpabiliser à ce sujet. Selon le Dr. Marianne Neifert, au moins 15% des femmes ne produiraient pas suffisamment de lait pour nourrir leur enfant. Par ailleurs, certaines insuffisances hormonales, certains traitements et autres problèmes de santé peuvent aussi compliquer l'allaitement.

Ne pas allaiter rendra votre enfant plus fragile et moins intelligent

FAUX

S'il est vrai qu'allaiter votre enfant aide à le protéger contre les maladies (le lait maternel contient de nombreux anticorps) qu'il pourrait attraper, cela ne veut pas dire qu'il sera totalement immunisé pour autant. En ce qui concerne l'intelligence des enfants allaités, il a été prouvé que le niveau de QI n'avait rien à voir avec la façon dont les enfants ont été nourris.

Allaiter offre un meilleur lien affectif avec son enfant

FAUX

On lit très régulièrement qu'il n'y a rien de tel que l'allaitement maternel pour se lier avec son bébé de façon durable. Evidemment, il est évident qu'allaiter son enfant permet la mise en place d'une relation privilégiée. Pour autant, il est tout à fait possible d'établir le même genre de relation en nourrissant son bébé avec un biberon. Et le contraire n'a jamais été prouvé.

L'allaitement est forcément douloureux

VRAI ET FAUX

Mettre en place un allaitement n'est que rarement simple et les premières tétées peuvent être un peu douloureuses pour la maman peu habituée à ces sensations nouvelles. Mais rapidement la douleur ne se fait plus sentir et c'est une véritable sensation de plaisir qui survient.

Il est interdit d'allaiter en public

FAUX

Contrairement à ce que l'on pourrait croire à force de lire des articles négatifs sur l'allaitement dans des lieux publics, il est tout à fait autorisé d'allaiter en public. A chacun de trouver la façon la plus confortable de le faire. Mieux encore, il est même possible de partager ses plus beaux clichés d'allaitement sur Instagram.

La taille des seins n'a rien à voir avec la quantité de lait

VRAI

On associe souvent la taille des seins avec la quantité de lait qui y sera produite lors de l'allaitement. Pourtant, cela n'a rien à voir. Que vous ayez une poitrine généreuse ou menue n'aura pas d'influence sur le volume de lait que vous pourrez produire pour votre enfant. Par ailleurs, allaiter n'abîme pas les seins et ne les fait pas "tomber" comme on peut le lire régulièrement.